Ouvrir le menu principal

Larry Huras

hockeyeur sur glace canadien
Larry Huras
Description de l'image Huras-Ingolstadt.jpg.
Surnom(s) Big Dog[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Listowel (Canada)
Entraîneur chef
Équipe LNA HC Fribourg-Gottéron
A entraîné France
Rouen hockey élite 76
LNA
ZSC Lions
HC Ambrì-Piotta
HC Lugano
CP Berne
Norvège
Stavanger Oilers
EBEL
EC Villacher SV
DEL
ERC Ingolstadt
SHL
MODO Hockey
Activité Depuis 1991
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Rangers de New York
LAH
Bruins de Providence
Nighthawks de New Haven
LIH
Flags de Port Huron
LCH
Golden Eagles de Salt Lake
Black Hawks de Dallas
France
Brûleurs de Loups de Grenoble
Aigles bleus de Gap
Dragons de Rouen
Repêc. LNH 84e choix au total, 1975
Rangers de New York
Repêc. AMH 115e choix au total, 1975
Racers d'Indianapolis
Carrière pro. 1975-1994

Larry Huras, né le à Listowel ville de la province de l'Ontario au Canada est un joueur et entraîneur professionnel canadien de hockey sur glace.

Sommaire

Carrière en clubModifier

Il commence sa carrière en jouant dans la ligue junior des l'Association de hockey de l'Ontario, aujourd'huiLigue de hockey de l'Ontario, avec les Rangers de Kitchener en 1972.

Il est choisi lors du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey par les Rangers de New York au cinquième tour, 84e choix. La même année, lors du repêchage de l'autre grande ligue de l'époque en Amérique du Nord, l'Association mondiale de hockey par les Racers d'Indianapolis en neuvième ronde, 115e choix.

Il décide alors de choisir la LNH même s'il ne connaît pas immédiatement les patinoires de la grande ligue et commence par faire ses classes d'abord dans la Ligue internationale de hockey puis dans la Ligue américaine de hockey.

Il joue son premier match dans la LNH le 27 février 1977 mais ne parvenant pas à se faire une place dans l'effectif de l'équipe il ne joue que deux matchs et finit la saison avec les Nighthawks de New Haven.

Il joue par la suite dans la Ligue centrale de hockey entre 1977 et 1979 puis après une dernière saison dans la LIH, il décide de quitter l'Amérique du Nord et de mettre une pause à sa carrière. On le retrouve en France dans la ligue élite française, dans le club de Grenoble en tant d'entraineur joueur à partir de la saison 1980-1981[2]. Il remporte un 1er titre de champion de France, conservé l'année suivante[3].

En 1984, il joue avec l'équipe de Gap[4].

Il joue quatre saisons avec le club de Gap avant de rejoindre la Normandie et les Dragons de Rouen[5] Par la même occasion, le président des Dragons lui offre le poste de Denis Methot en tant qu'entraîneur-joueur de l'équipe. Il reste à la tête de l'équipe jusqu'à la fin de la saison 1993-1994 et gagne avec son équipe 4 Coupes Magnus (en 1989-1990, 1991-1992, 1992-1993 et 1993-1994).

Il décide à la suite de cette dernière Coupe de changer de club et il est remplacé par Benoît Laporte. Par la même occasion, Huras décide d'arrêter sa carrière de joueur et de se consacrer entièrement au banc d'entraîneur. Il rejoint alors la Suisse et sa Ligue nationale A et prend la direction du Zürcher SC. Pour sa première collaboration avec le club de Zurich, il va rester deux ans en poste avant de rejoindre le HC Ambrì-Piotta pour quatre saisons et deux Coupes continentales (en 1999 et 2000). En 1998-1999, il est même élu entraîneur de l'année.

En 2000, il retourne pour une saison et demi avec les Lions de Zurich (un titre en 2001) mais est remplacé en cours de saison et rejoint alors le HC Lugano qu'il mènera à un nouveau titre en 2003.

En 2005-06, il est écarté de son poste quelques matchs avant la fin de la saison. En novembre 2006, il remplace Pekka Rautakallio à la tête de l'équipe du HC Ambrì-Piotta[6].

Il est devenu champion de Suisse pour la troisième fois en 2010 avec le CP Berne en Suisse.

La saison 2011-2012 commence mal pour le CP Berne et Larry Huras en fait les frais. Il est licencié avec effet immédiat le , après 17 journées de championnat[7]. Le directeur et le conseil d'administration trouve que le CP Berne n'a pas un beau jeu et que les résultats ne sont pas à la hauteur de leurs espérances[8].

Il est de suite engagé par le HC Lugano et de retour à la Resega[9]. Après deux défaites de rang en quarts de finale des séries éliminatoires, il est limogé le [10].

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4],[11]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1972-1973 Rangers de Kitchener AHO 60 0 7 7 55 - - - - -
1973-1974 Rangers de Kitchener AHO 67 4 22 26 83 - - - - -
1974-1975 Rangers de Kitchener AHO 68 4 28 32 166 - - - - -
1975-1976 Flags de Port Huron LIH 17 3 9 12 49 - - - - -
1975-1976 Bruins de Providence LAH 55 0 12 12 102 3 0 1 1 9
1976-1977 Nighthawks de New Haven LAH 48 0 6 6 82 4 0 0 0 0
1976-1977 Rangers de New York LNH 2 0 0 0 0 - - - - -
1977-1978 Golden Eagles de Salt Lake LCH 52 5 7 12 55 1 0 0 0 0
1978-1979 Golden Eagles de Salt Lake LCH 32 1 9 10 52 - - - - -
1978-1979 Black Hawks de Dallas LCH 6 0 1 1 21 - - - - -
1979-1980 Flags de Port Huron LIH 77 3 28 31 106 11 1 1 2 27
1980-1981 Brûleurs de Loups de Grenoble Nationale A 10 1 8 9 - - - - -
1981-1982 Brûleurs de Loups de Grenoble Nationale A 28 5 16 21 - - - - -
1982-1983 Brûleurs de Loups de Grenoble Nationale A 27 5 15 20 - - - - -
1983-1984 Aigles Bleus de Gap Nationale A 28 6 14 20 - - - - -
1984-1985 Aigles Bleus de Gap Nationale A 32 4 14 18 - - - - -
1985-1986 Aigles Bleus de Gap Nationale 1A 24 8 4 12 - - - - -
1986-1987 Aigles Bleus de Gap Nationale 1A 32 8 22 30 38 - - - - -
1987-1988 Aigles Bleus de Gap Nationale 1A 33 5 13 18 44 - - - -
1988-1989 Dragons de Rouen Nationale 1A 42 2 21 23 48 - - - - -
1989-1990 Dragons de Rouen Nationale 1A 27 1 5 6 18 2 0 0 0 0
1990-1991 Dragons de Rouen Ligue nationale 28 1 6 7 18 9 2 2 4 6
1991-1992 Dragons de Rouen Ligue nationale 24 0 4 4 30 - - - - -
1992-1993 Dragons de Rouen Nationale 1 1 0 0 0 0 - - - - -
1993-1994 Dragons de Rouen Nationale 1 9 0 2 2 12 - - - - -
Totaux LAH 103 0 18 18 184 7 0 1 1 9
Totaux LCH 90 6 17 23 128 1 0 0 0 0
Totaux LIH 94 6 37 43 155 11 1 1 2 27
Totaux France 345 46 144 190 170 11 2 2 4 6
Totaux AHO 195 8 57 65 304 - - - - -
Statistiques par saison[4],[11]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D  N  Résultat
1991-1992 Dragons de Rouen Ligue nationale 34 28 6 0 Champion
1992-1993 Dragons de Rouen Nationale 1 24 25 1 0 Champion
1993-1994 Dragons de Rouen Nationale 1 20 18 1 1 Champion
1994-1995 Zürcher SC LNA 36 12 21 3 Quart de finale
1995-1996 Zürcher SC LNA 36 16 17 3 Quart de finale
1996-1997 HC Ambrì-Piotta LNA 30 12 15 3 9e place
1997-1998 HC Ambrì-Piotta LNA 40 23 15 2 Demi-finale
1998-1999 HC Ambrì-Piotta LNA 45 33 7 5 Finale
1999-2000 HC Ambrì-Piotta LNA 45 24 17 4 Demi-finale
2000-2001 ZSC Lions LNA 36 25 10 9 Champion
2001-2002 ZSC Lions LNA 19 9 10 0 Limogé le
2002-2003 HC Lugano LNA 44 24 16 4 Champion
2003-2004 HC Lugano LNA 48 35 9 4 Finale
2004-2005 HC Lugano LNA 44 29 8 7 Quart de finale
2005-2006 HC Lugano LNA 44 24 12 8 Limogé le
2006-2007 HC Ambrì-Piotta LNA 26 10 16 - 1er tour des play-out
2007-2008 Stavanger Oilers GET ligaen - Quart de finale
2008-2009 EC Villacher SV EBEL 54 31 23 - Quart de finale
2009-2010 CP Berne LNA 50 34 16 - Champion
2010-2011 CP Berne LNA 50 35 15 - Demi-finale
2011-2012 CP Berne LNA 17 10 7 - Limogé le
2011-2012 HC Lugano LNA 32 18 14 - Quart de finale
2012-2013 HC Lugano LNA 50 26 24 - Quart de finale
Limogé le
2014-2015 ERC Ingolstadt DEL 52 30 22 - Finale
2015-2016 MODO Hockey SHL 15 12 3 - Limogé le
2016-2017 HC Fribourg-Gottéron LNA 51 23 28 - Finale des play-out

RéférencesModifier

  1. (de) Reto Kirchhofer, « Larry Huras: «Leg dich nie mit Big Dog an» », sur bernerzeitung.ch, (consulté le 26 juillet 2017).
  2. « Grenoble : Chapitre IV - En route vers les sommets », sur passionhockey.com (consulté le 8 mars 2013).
  3. « Championnat de France 1981/82 », sur passionhockey.com (consulté le 8 mars 2013).
  4. a b et c (en) « Larry Huras profile », sur Eurohockey.com (consulté le 22 septembre 2016).
  5. « Le mauvais tour joué par les Ecureuils... – 1988-1989 », sur rouenhockeyelite76.com.
  6. (de) Klaus Zaugg, « Der gescheiterte «Hockey-Sozialismus» », sur 20min.ch, (consulté le 8 mars 2013).
  7. « SCB: Larry Huras viré, Dumont engagé », sur planetehockey.com, (consulté le 8 mars 2013).
  8. (de) Klaus Zaugg, «  SCB entlässt Larry Huras », sur tagesanzeiger.ch, (consulté le 8 mars 2013).
  9. « Larry Huras aux commandes de Lugano », sur planetehockey.com, (consulté le 8 mars 2013).
  10. « Le HC Lugano se sépare de Larry Huras », sur rts.ch, (consulté le 2 avril 2013).
  11. a et b (en) « Larry Huras », sur Eliteprospects.com (consulté le 22 septembre 2016).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Alric Tristan, Les Stars du Hockey Français, t. 1, FFHG, 191 p.

Articles connexesModifier