Larks' Tongues in Aspic

album de King Crimson
Larks' Tongues in Aspic

Album de King Crimson
Sortie 23 mars 1973
Enregistré

janvier – février 1973

Command Studios, Londres
Durée 46:37
Genre rock progressif
Producteur King Crimson
Label Island (Royaume-Uni)
Atlantic (États-Unis)
E.G. (réédition CD)
Classement 61e (États-Unis)
Critique

Albums de King Crimson

Larks' Tongues in Aspic est le cinquième album studio du groupe de rock progressif britannique King Crimson, sorti en 1973. Il marque un changement brutal dans la composition du groupe puisque Robert Fripp, seul membre restant de la précédente formation, engage le bassiste John Wetton (ex-Family), le batteur Bill Bruford (ex-Yes), le percussionniste Jamie Muir et le violoniste David Cross ; enfin, les textes sont écrits par l'ex-Supertramp, Richard Palmer-James[3].

Musicalement, il confirme la volonté de Fripp (et de ses nouveaux acolytes) d'allier arrangements très écrits et improvisations.

Afin de promouvoir l'album, un single promotionnel, l'Atlantic Sampler, est sorti le même mois.

TitresModifier

  1. Larks' Tongues in Aspic, Part One (Cross, Fripp, Wetton, Bruford, Muir) – 13:36
  2. Book of Saturday (Fripp, Wetton, Palmer-James) – 2:49
  3. Exiles (Cross, Fripp, Palmer-James) – 7:40
  4. Easy Money (Fripp, Wetton, Palmer-James) – 7:54
  5. The Talking Drum (Cross, Fripp, Wetton, Bruford, Muir) – 7:26
  6. Larks' Tongues in Aspic, Part Two (Fripp) – 7:12

MusiciensModifier

ProductionModifier

PlagiatModifier

Larks' Tongues in Aspic, Part Two a été plagié par Pierre Bachelet pour une des mélodies utilisés dans le film Emmanuelle sorti en 1974, Robert Fripp obtenant gain de cause[4]

RéférencesModifier

  1. Larks' Tongues in Aspic: Overview
  2. Robert Christgau: King Crimson
  3. Aymeric Leroy, Rock progressif, Marseille, Le mot et le reste, , 452 p. (ISBN 978-2-36054-003-7)
  4. L'auteur de laB.O. accusé de plagiat, whatgeneration.com (archive)

BibliographieModifier