Landolf II de Bénévent

Landolf II de Bénévent ou Landolf IV de Capoue (mort le ) surnommé « le Roux » (latin: Rufus) est le 3e prince de Capoue-Bénévent de 943 à 961.

Landolf II de Bénévent
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Gemma di Napoli (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

OrigineModifier

Landolf II est le fils cadet du prince Landolf Ier et de son épouse Gemma de Naples.

RègneModifier

Landolf II est associé au trône en janvier 943. À la mort de son père il lui succède comme corégent de son frère aîné Aténolf III dit de Carinola qui avait été associé au trône dès le . Cette même année Aténolf III disparait de la documentation mort ou chassé du pourvoir par son frère. La même année ou la suivante il associe au trône son propre fils ainé Padolf ou Pandolf (943/944).

Après l'accession au trône du jeune Gisolf Ier en juin 946, Landolf II se prépare à s'emparer de Salerne conjointement avec Jean III de Naples, mais ils sont repoussés par les habitants soutenu par Amalfi. À partir des règnes de Landolf et de Padolf les chartes de Capoue ne sont plus datées que années de règnes des princes lombards A Bénévent toutefois entre 945 et 955 les actes se réfèrent à l'empereur Constantin VII signe que le souvenir de la vassalité de l'empire byzantin était plus vif dans cette cité proche de l'Apulie et de Bari qu'à Capoue. Cette époque n'est marqué que par la persistance des combats contre les musulmans et la longue direction de l'abbé Aligerne sur le monastère du Mont-Cassin (948-985).

Union et postéritéModifier

Landolf de Capoue-Bénévent aurait épousé une certaine Maria fille de Docibilis II de Gaète [1] Toutefois selon l'hypothèse de Christian Settipani , Landolf II contracte une union Maria († avant 954) fille de Sergius Ier préfet d'Amalfi († 967) dont[2]:

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) F.M.G. LORDS of GAETA, DUKES of GAETA 867-[1032 (FAMILY of DOCIBILIS) ]
  2. Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les princes caucasiens et l'Empire du VIe au IXe siècle, Paris, de Boccard, , 634 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-7018-0226-8), p. 520.

SourcesModifier