Lama Darjaa

Khong Tayiji du Kanat dzoungar

Lama Darjaa ou Lkhamdarjaa (mongol bitchig : ᡀᠠᠮᠣ
ᠳᠠᠷᠵᠠᠠ
, mongol cyrillique : Лхамдаржаа ; chinois simplifié : 喇嘛达尔札 ; chinois traditionnel : 喇嘛達爾札 ; pinyin : lǎma dáěrzhá, ou plus simpllement Darjaa, parfois retranscrit en Lama Dorji, né en 1726 ou 1728, décédé le , est un prince du Khanat dzoungar, fils de Galdan Tseren, et frère du cruel Tséwang Dordji Namgyal (règne 1745 — 1750), qu'il fait emprisonner et à qui il succède en 1750 au titre de Khan[1][2].

Lama Darjaa
Fonction
Khong Tayiji
Khanat dzoungar
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
ᡀᠠᠮᠣ ᠳᠠᠷᠵᠠᠠVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Fratrie
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Premier fils de Galdan Tseren, c'est son 1er frère qui lui succède. Celui-ci est cruel, et est aveuglé et emprisonné à Aqsou par les seigneurs[1] et Lama Dorja[2].

Il lui succède alors, mais ne parvient pas à se faire obéir. Les tribus Dörböt, Khochot et Khoït, soumises au Khong Tayiji depuis un siècle menacent de s'émanciper[1]. C'est le début d'une guerre civile qui se terminera par la conquête de la dynastie Qing[2].

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Grousset 1965, p. 659.
  2. a b et c (Hummel 1994) page Tsewang Araptan

BibliographieModifier

Liens externesModifier