Dörbets

Tribu oïrat parlant le dörbet et ayant été sous dominiation Tchoros dans le Khanat dzoungar

Les Dörbets (Mongol bitchig : ᠳᠥᠷᠪᠡᠳ, cyrillique : Дөрвөд, translittération ISO 9 : Dörvöd ; (Dörbed ou Dörbod) ; Oïrate cyrillique : Дөрвд (Dörvd) ), sont des mongols Tchoros Oïrats formant une tribu, parlant le Dörbet. Ils furent sous le Khanat dzoungar, au XVIIe siècle, gouvernés par les Tchoros, qui contrôlaient les quatre oïrats. Le terme Dörvöd est, en mongol, une déclinaison du nom commun döröv, (quatre, ᠳᠥᠷᠪᠡ / дөрөв).

Emplacement des Dörbets parmi les Oïrats entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle.
Tseren, un khan Dörbet du XVIIIe siècle

Généalogie des Khans dörbetsModifier

Génération Nom (chinois) Nom mongol (Oïrat si possible) Nom utilisé en occident Règne Notes
1re 车凌 / 車凌, chēlíng ᠼᠧᠷᠢᠩ
цэрэн
Tseren 1756 — 1758 se rend en 1753
2e 索诺木衮布 / 索諾木袞布, suǒnuòmù gǔnbù 1758 — 1769 Fils de Tseren
3e 玛克苏尔札布 / 瑪克蘇爾札布子, mǎkèsūěrzhábù 1769 — 1812 Fils de Suonuomugunbu
4e 旺拉布, wànglābù 1812 — 1820 Fils de Makesuershabu
5e 拉木札布, lāmùzhábù 1820 — 1821 Fils de Wanglabu
6e 齊旺巴勒楚克, qíwàng bālèchǔkè 1821 — 1843 Frère cadet de Wanglabu
7e 密什克多爾濟, mìshén kèduōěrjì 1843 — 1848 Second fils de Qiwang Balechuke[1]
8e 散都克多爾濟, sàndōu kèduōěrjì 1848 — 1854 fils aîné de 滿達拉[1]
9e 勒札勒喇布坦希哩珠特, lèzhálèlǎbùtǎnxīlīzhūtè 1854 — 1863 Fils ainé de Sandou Keduoerji[1]
10e 那克旺札勒禪, nàkèwàngzhálèchán 1864 — 1870 3e fils de 滿達拉[1]
11e 噶勒章那木濟勒, gálèzhāng nàmùjìlè 1870 — ? Fils de 巴咱爾扎那
héritier de Mishen Keduoerji[1]

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e 周学军、白剑光,《清史稿·藩部世表三》杜尔伯特部世表再订误,石家庄师范专科学校学报2000年03期

BibliographieModifier

Liens externesModifier