Lake Shore Drive

Autoroute à Chicago

Lake Shore Drive
Image illustrative de l’article Lake Shore Drive
La branche nord de Lake Shore Drive.
Situation
Coordonnées 41° 52′ 47″ nord, 87° 37′ 02″ ouest
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Région Illinois
Ville Chicago
Morphologie
Type autoroute
Longueur 25,48 km
Histoire
Création 1875
Géolocalisation sur la carte : Chicago
(Voir situation sur carte : Chicago)
Lake Shore Drive
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lake Shore Drive

Lake Shore Drive est une autoroute nord-sud à plusieurs niveaux qui longe le rivage du lac Michigan à travers la ville de Chicago, dans l'État de l'Illinois. À l'exception de la partie nord de Foster Avenue (5200 North), Lake Shore Drive fait partie de l'U.S. Route 41. Longue d'environ 25,48 kilomètres, elle est créée en 1875.

Situation et accèsModifier

  

Orientée nord-sud, elle longe le lac Michigan à Chicago. À l'exception de sa portion s'étendant au nord de Foster Avenue, Lake Shore Drive fait partie de la U.S. Route 41.

L'artère marque la limite est du Gold Coast Historic District, un quartier historique et particulièrement huppé de la ville.

Origine du nomModifier

La Lake Shore Drive, souvent abrégée LSD par les Chicagoans, mais aussi Lake Shore ou The Drive, doit à son nom à sa localisation, le long du lac de Michigan.

Sa portion située au centre-ville (entre le sud de la rivière Chicago jusqu'à la 57e rue) est ouverte sous le nom de Leif Erikson Drive en 1937. Elle a été nommée en l'honneur de l'explorateur islandais Leif Erikson. La chaussée a également été surnommée Field Boulevard. La route entière a été rebaptisée Lake Shore Drive à partir de 1946[1].

Le 25 juin 2021, le conseil municipal de Chicago a approuvé une ordonnance de compromis renommant la partie extérieure de Lake Shore Drive au nom du premier colon non autochtone de la ville, Jean Baptiste Pointe du Sable.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • No 1120 : immeuble de style Tudor construit en 1924 par l’architecte Robert S. DeGolyer, avec la collaboration de Walter T. Stockton ; il fut le premier immeuble géant bâti sur la Gold Coast[2].
  • No 1242 : immeuble de 1929 ; architecte : Robert DeGolyer ; cet architecte, un peu oublié aujourd’hui, a réalisé plusieurs bâtiments sur l’avenue[4].
  • No 1258 : immeuble de 1895 de type gothique vénitien ; architectes : Holabird et Roche[5].
  • No 1420.
  • No 1530 : construction de style georgien en calcaire gris de l’Indiana datant de 1916 ; architecte : Benjamin Marshall ; actuellement : consulat général de Pologne.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Dans la chansonModifier

  • La chanson Lake Shore Drive du groupe de rock Chicago est un hommage à cette autoroute.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Lake Shore Drive in Joe Surkiewicz, The unofficial guide to Chicago, Chichester : John Wiley, 2007 (ISBN 978-0-470-04207-6).
  2. Chicago. Naissance d’une métropole, 1872-1922, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1987 (ISBN 2-7118-2-131-5).
  3. (en) Chicago, The Green Guide, Michelin, 2015.
  4. (en) « A Forgotten Chicago Architect Worth Remembering », Chicago Treasure Houses, 4 novembre 2011.
  5. (en) Chicago - Architecture & Cityscape, 24 février 2009.
  6. (en) « Frances Glessner Lee moves to the north side », The Story of a House - Official Blog of Glessner House, 16 mars 2015.

Voir aussiModifier