Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Lac des Corbeaux

lac français

Le lac des Corbeaux est un lac glaciaire de 9 hectares situé à 887 mètres d'altitude sur la commune de La Bresse, dans les Vosges.

Lac des Corbeaux
Vue du lac depuis la Roche du Lac.
Vue du lac depuis la Roche du Lac.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Géographie
Coordonnées 47° 59′ 35″ nord, 6° 54′ 21″ est
Type Lac glaciaire
Superficie 10 ha
Longueur 600 m
Largeur 200 m
Altitude 887 m
Profondeur 27 m
Volume 420 000 m3
Hydrographie
Émissaire(s) Goutte du Lac des Corbeaux Affluent de la Moselotte

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Lac des Corbeaux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac des Corbeaux

Sommaire

ToponymieModifier

Le nom du lac n'est pas lié à la présence de corbeaux. Une première hypothèse suggère que le nom est dû à la présence des sapins sombres qui le bordent et donnent à son eau une couleur noire comme celle des corbeaux[1]. Ce raisonnement semble trop indirect et une deuxième hypothèse plus simple parait plus plausible. Le terme « corbeaux » serait une déformation du nom « courbées » faisant référence aux courbes du relief très pentu entourant le lac. Le nom « lac des Courbées » aurait dérivé vers « lac des Corbeaux »[2].

GéographieModifier

 
Vue sur le lac depuis le bord.

Le lac est situé à deux kilomètres au sud-est du centre de la commune de La Bresse. D'une longueur de 600 mètres et d'une largeur de 200 mètres, il a une profondeur de 27 mètres. Son volume d'eau maximum est de 420 000 m3 et sa superficie de 10 ha. Il alimente la goutte du lac des Corbeaux qui se jette 200 mètres en contrebas dans la Moselotte. Il alimente également une centrale hydroélectrique qui fait partie des centrales de la Régie municipale d'électricité de La Bresse qui fournit du courant à la ville.

ActivitésModifier

 
Pêche au lac des Corbeaux.

Accessible par route, le lac est un lieu de pêche et de tourisme. La baignade y est interdite mais, au plus chaud de l'été, bon nombre de visiteurs passent outre pour profiter de la fraîcheur de l'eau. On y pratique aussi la plongée sous-marine.

La Roche du Lac, sise à 1 050 mètres, offre une vue plongeante sur la cuvette malgré l'omniprésence des résineux. On y accède par un chemin circulaire, parfois dangereux, qui serpente parmi les résineux et traverse un pierrier côté ouest. Depuis le collet Mansuy (1 057 m), le marcheur peut rejoindre le col du Brabant situé à deux kilomètres.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Christophe Courau, Nathalie Moreau et Francine Pigelet-Lambert, Vosges, Hachette, coll. « Guide évasion », , 302 p. (ISBN 978-2-01-240495-3), p. 179
  2. Jean-Robert Zimmermann, Les Vosges, merveilles de la nature : de Saverne au Ballon d'Alsace, des Mille-Étangs au Donon, Éditions Place Stanislas, , 149 p. (ISBN 978-2-35578-036-3), p. 102