Label EUR-ACE

Le label EUR-ACE (European Accredited Engineer) est géré par l'association ENAEE (European Network for Accreditation of Engineering Education). Celle-ci donne mandat aux organismes nationaux — par exemple en France la Commission des titres d'ingénieur (CTI) — pour délivrer cette certification à renouveler tous les cinq ans.

En 2017, ce label a été délivré à près de 3 000 formations d’ingénieurs tous pays confondus, dont plus de 400 en France. En France, la CTI le donne automatiquement aux formations aux écoles qu'elle accrédite pour délivrer le diplôme d'ingénieur, sous réserve que le titre ait été accordé pour 5 ans[1].

Les étudiants d’une formation labellisée EUR-ACE sont assurés de posséder, une fois le diplôme en poche, un ensemble de compétences et de connaissances conformes aux standards académiques et professionnels européens. Il s'agit aussi d'un point de repère commun pour favoriser la mobilité étudiante. De plus, ce label ne se limite pas aux états membres de l'Union européenne puisqu'il est aussi reconnu dans des pays comme la Turquie, la Suisse ou la Russie.

Organismes autorisés à délivrer le label EUR-ACEModifier

Le , l'ENAEE a autorisé 15 organismes à délivrer l'EUR-ACE :

  1.   Allemagne ASIIN–Fachakkreditierungsagentur für Studiengänge der Ingenieurwissenschaften, der Informatik, der Naturwissenschaften, und der Mathematik (Allemagne)
  2.   Espagne ANECA - National Agency for Quality Assessment and Accreditation of Spain, en lien avec IIE – Instituto de la Ingeniería de España
  3.   Finlande FINEEC - Korkeakoulujen arviointineuvosto KKA
  4.   France Commission des titres d'ingénieur
  5.   Irlande Engineers Ireland
  6.   Italie QUACING - Agenzia per mmla Certificazione di Qualità e l’Accreditamento EUR-ACE dei Corsi di Studio in Ingegneria
  7.   Kazakhstan KazSEE - Kazakhstan Society for Engineering Education, Kazakhstan
  8.   Pologne KAUT - Accreditation Coission of Universities of Technology
  9.   Portugal Ordem dos Engenheiros
  10.   Roumanie ARACIS – The Romanian Agency for Quality Assurance in Higher Education
  11.   Royaume-Uni Engineering Council
  12.   Russie AEER – Association for Engineering Education in Russia
  13.   Slovaquie ZSVTS - Zväz slovenských vedeckotechnických spoločností, Slovak Republic
  14.   Suisse OAQ - Organ für Akkreditierung und Qualitätssicherung der Schweizerischen Hochschulen
  15.   Turquie MÜDEK – Association for Evaluation and Accreditation of Engineering Programmes

Notes et référencesModifier