La Théorie du chaos (livre)

livre de James Gleick

Vers une nouvelle science

La Théorie du chaos
Auteur James Gleick
Titre Chaos: Making a New Science
Éditeur Vintage
Date de parution 1987
ISBN 0-7493-8606-1
Traducteur Christian Jeanmougin[1]
Éditeur Albin Michel
Date de parution 1989[1]
Nombre de pages 420
Chronologie

La Théorie du Chaos : Vers une nouvelle science (1989) est la traduction en français du livre Chaos: Making A New Science (1987) de James Gleick. Il est l'un des premiers livres à introduire auprès du grand public des principes et découvertes de la théorie du chaos[2].

Le livre s'est classé parmi les finalistes du National Book Award[3] ainsi que du prix Pulitzer[4] en 1987. Il a également été nommé pour le Science Book Prize (en) de 1989[5].

ContenuModifier

Le livre aborde des notions telles l'ensemble de Mandelbrot, l'ensemble de Julia et l'attracteur de Lorenz sans utiliser des mathématiques poussées. Il relate les efforts de dizaines de scientifiques ayant développés la théorie.

En 2011, une version numérique augmentée est publiée par Open Road Media, qui y ajoute des vidéos et des hyperliens[6].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Chaos: Making a New Science » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b « Theorie du chaos -la », sur https://www.amazon.ca
  2. (en) « Chaos Theory: A Brief Introduction »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. (en) James Gleick, « National Book Awards - 1987 », Chaos: Making a New Science, National Book Foundation (consulté le 28 mai 2011)
  4. (en) James Gleick, « 1988 Finalists », Chaos:Making a new Science, The Pulitzer Prizes (consulté le 28 mai 2011)
  5. (en) James Gleick, « Royal Society Prize for Science Books. Shortlisted Entries », Chaos, The Royal Society (consulté le 3 juin 2011)
  6. (en) Andrew Maynard, « James Gleick’s Chaos – the enhanced edition », Review, 2020 Science (consulté le 18 août 2011)