La Revue littéraire

La Revue littéraire est une revue généraliste. Dirigée par Angie David et Richard Millet, elle a été créée en 2004 par les éditions Léo Scheer.

HistoireModifier

Le no 1 paraît en librairie en au moment où Antoine Gallimard, considérant qu'il s'agissait d'un plagiat de La Nouvelle Revue française, demande qu'elle soit retirée des librairies et menace les Éditions Léo Scheer d'un procès pour concurrence déloyale[1]. Il abandonne finalement ses poursuites et la revue paraît à un rythme mensuel jusqu'à l'automne 2006. À partir du no 28 elle devient trimestrielle pour s'adapter aux souhaits des libraires. La revue redevient mensuelle à partir de . En 2014 Angie David devient directrice de la publication et Richard Millet rédacteur en chef. http://www.leoscheer.com/spip.php?rubrique16

EntretiensModifier

Elle publie, à partir du no 6 (), une série de grands entretiens qui deviennent bientôt une composante essentielle de ses sommaires. Se succèdent Antonio Tabucchi, Michel Deguy, Catherine Robbe-Grillet, Bernard-Henri Lévy, Philippe Sollers, Eric Rondepierre, Stéphane Zagdanski, Alain Finkielkraut, Alain Fleischer, Fernando Arrabal, Gabriel Matzneff, Laurent Marty, Philippe Pollet-Villard, Laurent Quintreau, Marc-Edouard Nabe, Denis Tillinac, Jean-Luc Jeener, Jean-Laurent Cochet, Agnès Varda, Charles Dantzig, Yannick Haenel et Éric Reinhardt.

Le no 28 (automne 2006) se signale par le premier grand entretien consacré à Jonathan Littell, qui est par la suite repris intégralement dans le Figaro Magazine. Dans le no 32 (), un autre grand entretien avec Yasmina Reza et un article historique de Camille Laurens marquent la rentrée littéraire. D'autres grands entretiens, tels ceux avec Emmanuel Carrère et Frédéric Beigbeder réalisés par Angie David, donnent lieu à la création de la collection "Écrivains d'aujourd'hui" (Éditions Léo Scheer, ). Le no 33 comprend un entretien avec Patrick Rambaud à propos de Chronique du règne de Nicolas Ier, publié chez Grasset ().

InternetModifier

Un autre prolongement apparaît en 2007 sur l'Internet à travers La Revue Littéraire Bis qui n'existe que sur le site des Éditions Léo Scheer[2] et traite durant trois mois de ce qui n'a pu être abordé dans la revue papier. À partir de , la revue, à nouveau mensuelle, inaugure une autre façon de se réaliser : les articles sont mis en ligne au fur et à mesure de leur réception sur un blog de la R.L. Ils sont disponibles gratuitement 15 jours avant leur parution en librairie. Simultanément, des articles anciens sont repris pour constituer les archives complètes de La Revue Littéraire. Ainsi, le cours de Pierre Guyotat sur l'histoire de la langue française sera en ligne intégralement avec sa version audio en MP3.

FonctionnementModifier

Publiée par les Éditions Léo Scheer, la revue a pour directrice de rédaction Angie David et pour rédacteur en chef, jusqu'en , Richard Millet.

Notes et référencesModifier

  1. Noël Blandin, « Éditions Léo Scheer », sur La République des Lettres, .
  2. Revue Littéraire - Blog des Éditions Léo Scheer

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier