La Guerre du fer

film sorti en 1983
La Guerre du fer

Titre original La guerra del ferro
Réalisation Umberto Lenzi
Scénario Alberto Cavallone
Lea Martino
Dardano Sacchetti
Gabriel Rossini
Acteurs principaux

Sam Pasco
Elvire Audray

Sociétés de production Nuova Dania Cinematografica
Medusa Distribuzione
Imp.Ex.Ci
Les Films Jacques Leitienne
Pays de production Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Genre Aventures préhistoriques
Durée 93 minutes
Sortie 1983

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Guerre du fer (La guerra del ferro), parfois commercialisé sous son nom anglais Ironmaster, est un film franco-italien sorti en 1983 et réalisé par Umberto Lenzi.

C'est un film d'aventures préhistoriques s'inspirant de La Guerre du feu[1] en y intégrant quelques éléments d'heroic fantasy qui rappellent Conan le Barbare. À la différence de La Guerre du feu, les personnages s'expriment néanmoins dans un langage contemporain[2].

SynopsisModifier

Voude, exilé de son village, découvre l'usage du fer et fabrique une belle et puissante épée, capable de soumettre de nombreux peuples jusqu'à ce qu'il se heurte à Ela.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

ProductionModifier

Les extérieurs ont été tournés au parc d'État de Custer dans les Collines noires du Dakota du Sud (États-Unis) alors que les parties en studios ont été filmées aux studios Elios à Rome[5]

Accueil critiqueModifier

Le film a reçu des critiques globalement négatives, regrettant son manque d'originalité et son côté nanardesque. Michael Klossner a noté que le film n'a reçu à sa sortie que très peu de critiques mais toutes très négatives[6]. Le site Nanarland critique le plagiat que Lenzi a opéré de La Guerre du feu et de Conan le barbare : « Lenzi s'embrouille dans son plagiat et, tel un cancre qui copie servilement sans comprendre goutte à ce qu'il pompe, finit par rendre une copie ni faite ni à faire, pour récolter à l'arrivée un zéro pointé ! »[2]. Le critique Thorsten Hanisch du magazine Das Manifest indique que le film a tout de même de nombreux bons côtés : « Lenzi tire tout ce qu'il peut de l'œuvre produite par Luciano Martino : il y a de beaux paysages, l'utilisation de vidéos d'archive est relativement limitée, ou alors elle n'a pas été aussi négligée que dans d'autres films similaires, l'intrigue est à peu près bien pensée (ce qui n'est pas évident dans ce genre de film !) et nous sommes toujours heureux de voir George Eastman et William Berger (dans le rôle du pacifiste herbivore Mogo) ! La bande-son des frères Angelis est également très réussie »[7]

« Le film peut être vu comme une métaphore politique sur les effets géostratégiques des avancées technologiques et le danger des armes de destruction massive ou bien comme une bande dessinée joyeusement excentrique avec ses zombies rupestres, ses starlettes dénudées (Elvire Audray et Pamela Field) et ses réparties absurdes comme celle-ci : « l’impatience est la fille de l’enthousiasme. » Euh ! Plutôt ça donc. »

— Jean-François Rauger[8]

Notes et référencesModifier

  1. « La Guerre du fer », sur cinematheque.fr (consulté le )
  2. a et b « La Guerre du fer », sur nanarland.com (consulté le )
  3. a et b « La Guerre du fer », sur encyclocine.com (consulté le )
  4. (it) « La guerra del ferro - Ironmaster », sur cinematografo.it (consulté le )
  5. (en) Roy Kinnard et Tony Crnkovich, Italian Sword and Sandal Films, 1908-1990, McFarland, (ISBN 978-1476662916)
  6. (en) Michael Klossner, Prehistoric Humans in Film and Television: 581 Dramas, Comedies and Documentaries, 1905-2004, McFarland, (ISBN 0786422157)
  7. « Barbaren Box Vol.1 (Italien 1982-1984) », sur dasmanifest.com, (consulté le )
  8. « La Guerre du fer », sur cinematheque.fr (consulté le )

Liens externesModifier