Dardano Sacchetti

scénariste italien
Dardano Sacchetti
Naissance (76 ans)
Montenero di Bisaccia
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Profession Scénariste
Films notables Le Chat à neuf queues
La Baie sanglante
L'Enfer des zombies
Le Cynique, l'Infâme et le Violent

Dardano Sacchetti est un scénariste italien né le à Montenero di Bisaccia dans le Molise[1].

BiographieModifier

Dardano Sacchetti est né à Montenero di Bisaccia mais il a grandi à Rome. Ses parents se rendaient aux cinémas romains plusieurs fois par semaine et emmenaient leur fils avec eux. Très tôt, le jeune Dardano est marqué par les films américains comme Le Grand Couteau avec Jack Palance et surtout Des monstres attaquent la ville, un film qui est « resté dans son ADN » pour sa progression narrative particulière à la croisée de plusieurs genres, le film policier, la science-fiction ou le film-catastrophe[2].

Il se fait connaître en écrivant le scénario d'un film giallo de Dario Argento intitulé Le Chat à neuf queues. Le film est un succès et se place en 8e position du box-office italien de 1971 avec 6,5 millions d'entrées[3] et 2,4 milliards de lires de recettes[4]. La suite de sa carrière se caractérise par des films violents et fantastiques comme La Baie sanglante, Démons, La Maison près du cimetière ou Frayeurs, des films à suspense comme L'Emmurée vivante, des poliziotteschi pleins d'humour noir et de cynisme comme Brigade spéciale ainsi que des films gothiques comme L'Au-delà[5]. Il a été un auteur reconnu du cinéma de genre et populaire italien[6], collaborant notamment avec Lucio Fulci, Umberto Lenzi, Mario Bava et son fils Lamberto. Il est le créateur de Monezza (traduit alternativement « Ordure » ou « Poubelle » en VF), un personnage populaire de truand interprété par Tomás Milián dans plusieurs poliziotteschi des années 1970[7], notamment dans la trilogie Le Clan des pourris, L'exécuteur vous salue bien et Échec au gang.

Suite à la baisse de fréquentations des cinémas italiens dans les années 1980, Dardano Sacchetti a écrit davantage pour la télévision. En 2017, il était encore actif dans l'écriture de scénarios[8].

Pendant de nombreuses années, il est chroniqueur dans la revue mensuelle de cinéma Nocturno et bénéficiait d'une page personnelle sur le site web de la revue, intitulé L'accademia di Dardano, où il répondait aux questions des membres et parlait de son travail d'écrivain[9]. En 2013 et 2013, il a été l'invité d'honneur du festival international du film de Kimera, qui se tient chaque année à Termoli dans le Molise[10].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Filmografia di Dardano Sacchetti », sur mymovies.it (consulté le 26 mai 2020)
  2. Barbara Torretti, « Intervista a Dardano Sacchetti », sur darkveins.com,
  3. « Dario Argento Box office », sur boxofficestory.com,
  4. (en) Roberto Curti, Riccardo Freda : The Life and Works of a Born Filmmaker, McFarland & Co., , 367 p. (ISBN 978-1476669700, lire en ligne), p. 253
  5. (it) Davide Pulici, « Dall’Aldilà all’ al di là de l’Aldilà », sur nocturno.it, (consulté le 26 mai 2020)
  6. (it) Andrea Bedeschi, « BadTaste.it intervista Dardano Sacchetti, sceneggiatore degli horror di Lucio Fulci », sur BadTaste.it,
  7. (it) « Rai2: a stracult i film di tomas milian », sur archivio.agi.it, (consulté le 26 mai 2020)
  8. (en) Peter Hutchings, Historical Dictionary of Horror Cinema, Rowman & Littlefield, (ISBN 1538102447)
  9. (it) Vito Tripi, « Intervista - Sacchetti: "Dal declino degli anni '80 il cinema di genere non si è più ripreso" », sur nannimagazine.it,
  10. (it) « Storia del Festival » (consulté le 26 mai 2020)

Liens externesModifier