Ouvrir le menu principal

La Bande à Bonnot (Rey)

La Bande à Bonnot est une pièce de théâtre d'Henri-François Rey créée le 17 décembre 1954 au Théâtre du Quartier latin[1].

Cette pièce raconte, sur le mode burlesque[2], l'épopée de la Bande à Bonnot. Le metteur en scène, Michel de Ré, s'attache le concours de Boris Vian pour la création du texte d'une vingtaine de chansons[3]. Boris Vian s'acquitte de cette tâche en une semaine[4] écrivant des titres comme La java des chaussettes à clous, Les Joyeux Bouchers de la Villette[3] ou La complainte de Bonnot[5] (voir liste des chansons de La Bande à Bonnot). Ces titres sont mis en musique par Boris Vian et Jimmy Walter[1].

La pièce est diversement accueillie. Certains sont sensibles à son humour, d'autres souhaitent qu'elle soit interdite[2]. Le spectacle s'arrête assez vite.

Puis en 1971, Pierre Vielhescaze remonte la pièce au théâtre de l'Ouest parisien[6],[7].

En 1975, Jacques Canetti sort un disque contenant une douzaine des chansons de la pièce[8] (tout en évitant celles qui ont déjà eu une carrière autonome comme Les Joyeux bouchers) mises en musique et arrangées par Louis Bessières[3],[9]. Ce disque fut repris en 2002 sur CD et en 2015 de nouveau sur LP.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Notice sur La Bande à Bonnot sur le site des archives du spectacle
  2. a et b Article de journal du 10 janvier 1955
  3. a b et c Liste des chansons de Boris Vian
  4. Nicole Bertolt et Georges Unglik, Boris Vian connaît la chanson, 2001
  5. Marc Renneville, Note sur Bonnot.
  6. Notice sur Worldcat
  7. Interview du metteur en scène sur le site de l'INA
  8. (en) « Boris Vian, Louis Bessières – La Bande à Bonnot (Douze chansons) », sur discogs.com (consulté le 21 avril 2017)
  9. Boris Vian fait chanter Jules, sur le site Alternative libertaire

Voir aussiModifier