Ouvrir le menu principal

La Balançoire (Renoir)

tableau de Renoir
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Balançoire.
La Balançoire
Swing-Renoir.jpeg
Artiste
Date
Type
Art de genre (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Matériau
Dimensions (H × L)
92 × 73 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Collection
N° d’inventaire
RF 2738Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

La Balançoire est un tableau réalisé par Auguste Renoir en 1876. Cette huile sur toile représente plusieurs personnages dont une femme debout sur le siège d'une balançoire. Elle est conservée au musée d'Orsay, à Paris.

Sommaire

Sujet du tableauModifier

Ce tableau représente une conversation entre un homme de dos et une femme qui se tient debout sur une balançoire. Les deux personnages sont observés par une petite fille et un homme posé contre un arbre.

Le tableau donne l'impression au spectateur de surprendre une discussion, à la manière d’une photographie où le temps s'est arrêté. Cette sensation est renforcée par la direction des regards vers l’homme de dos.

La jeune femme regardant vers le bas, d’un air plutôt gêné.

Edmond Renoir, le frère du peintre, l'artiste Norbert Goeneutte et Jeanne, une jeune Montmartroise, ont servi de modèle à Renoir pour l'exécution de cette toile.

La même année, Renoir réalise Le Bal du moulin de la Galette, scène d'extérieur à l'atmosphère similairement légère. Les trois modèles de La Balançoire se retrouve dans ce tableau.

CompositionModifier

Au premier plan se trouvent la jeune femme, l’homme de dos, la petite fille et l’homme posé contre l’arbre.

À l'arrière-plan, le point de fuite entraine le regard vers un groupe de personnes.

L'ensemble du tableau est construit selon plusieurs lignes verticales : celles formées par les personnages, les cordes de la balançoire et les arbres.

RéceptionModifier

La balançoire a été présentée à la troisième exposition impressionniste en 1877. Le tableau y a mal été reçu, jugé trop moderne notamment à cause des tâches de couleurs.

C'est le peintre et collectionneur Gustave Caillebotte qui se portera acquéreur de la toile.

Liens externesModifier