L'Inconnu du lac

film sorti en 2013
L'Inconnu du lac
Description de l'image L'Inconnu du lac.jpg.

Réalisation Alain Guiraudie
Scénario Alain Guiraudie
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Worso
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 97 minutes
Sortie 2013


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Inconnu du lac est un film dramatique français écrit et réalisé par Alain Guiraudie, sorti en 2013.

Il est d'abord présenté au Festival de Cannes dans la catégorie « Un certain regard », le [1] avant d'être distribué en salles à partir du .

RésuméModifier

C'est l'été. Au bord d'un lac paisible entouré de collines et de forêts, des hommes en majorité naturistes et homosexuels prennent le soleil sur la plage de cailloux blancs et se baignent. Les taillis voisins abritent leurs ébats furtifs volontiers exhibitionnistes. Chaque jour, Franck vient poser sa serviette sur la grève. Il fait la connaissance d'Henri, récemment quitté par sa femme, et de Michel, un bel homme qui lui plaît d'emblée. Mais un soir, depuis le bois qui domine le lac, Franck voit Michel noyer Pascal, son partenaire du moment. Effrayé, il tombe néanmoins sous le charme du meurtrier, dont il se rend complice par son silence. Il cède bientôt à ses avances et s'en éprend, en taisant sa peur pour se protéger.

Deux jours plus tard, le corps du noyé est découvert et identifié. Sa mort semblant suspecte, un inspecteur de police arrive sur les lieux. Il ne tarde pas à interroger Franck et Michel. Pour disculper son amant, Franck affirme n'avoir rien remarqué d'anormal le soir du décès. L'inspecteur mène son enquête. La relation amoureuse entre Michel et Franck se poursuit, malgré la frustration croissante de ce dernier de ne devoir rencontrer son partenaire que sur la plage. Henri a noué avec Franck une amitié platonique. Il devine la nature des récents événements et met Franck en garde contre Michel : « À ta place, j'aurais peur ! ». Franck acquiesce mais son attirance pour Michel reste la plus forte. Il part nager assez loin dans le lac. Henri rejoint Michel et lui fait part de sa conviction : la récente noyade n'a rien d'accidentel, il l'a causée et l'inspecteur finira tôt ou tard par le démasquer. Puis il gagne le sous-bois, en regardant Michel d'un air entendu.

Depuis le lac, Franck constate que Michel et Henri ont quitté la plage, désormais déserte. Saisi d'un mauvais pressentiment, il regagne la berge en hâte et s'enfonce dans le bois. Il aperçoit Michel quitter un bosquet où Henri baigne dans son sang, égorgé. Franck essaie de stopper l'hémorragie avec son tee-shirt. Mais Henri lui fait comprendre que c'est fini et qu'il l'a « bien cherché ». Henri mort, Franck va se cacher dans les buissons, terrifié. Michel le recherche. Il croise l'inspecteur, qu'il poignarde au ventre. La nuit venue, Franck reste tapi. Il voit Michel passer plusieurs fois tout près, en criant qu'il a besoin de son amour et désire passer la nuit avec lui. Le tueur finit par s'éloigner et tout danger semble passé. Alors Franck se redresse et appelle Michel, sans obtenir de réponse. Seul et apeuré, le cœur battant, il attend dans les ténèbres et le silence...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

TournageModifier

AccueilModifier

Accueil critiqueModifier

Pour Jean-Sébastien Chauvin dans les Cahiers du cinéma, L'Inconnu du lac « est peut-être le plus beau film d'Alain Guiraudie » ; selon ce critique, le film « s'élève au-dessus de toute caractérisation de l'époque pour atteindre à la dimension du mythe »[4]. En outre, L'Inconnu du lac figure à la première place du Top Ten 2013 établi par la rédaction de la revue, devant Spring Breakers et La Vie d'Adèle[5].

Dans Politis, Christophe Kantcheff estime que le film est « une grande réussite » et une « tragédie éminemment sensuelle » ; selon lui, L'Inconnu du lac fait penser à Jean Renoir et à sa Partie de campagne, ajoutant qu'« avec ses scènes de sexe entre Franck et Michel aussi crues que délicates, on ne peut plus physiques et paradisiaques, Alain Guiraudie offre des représentations de l’amour, homosexuel en l’occurrence, libératoires et conquérantes, eu égard à notre époque de régression des esprits »[6].

Sur le site de Paris Match, dans un article intitulé « Crime et suçotement », Alain Spira se montre réservé : « Quelque peu répétitif, ce polar gay à l’humour pas triste soigne sa photographie et son ambiance particulièrement ensoleillée, mais bâcle sa part d’ombre criminelle et son dénouement »[7].

Réserve également pour Lucien Logette qui, dans La Quinzaine littéraire[8], voit le film « partagé entre la force de la mise en espace – la sensation physique de l’été plaisamment restituée – et l’ennuyeuse répétitivité de son argument – la chair est triste, hélas. »

ControverseModifier

L'affiche du film, réalisée par Tom de Pékin, est retirée de l'affichage dans les municipalités de Versailles et de Saint-Cloud par la société JCDecaux, suite à la demande des mairies.[9] Selon la mairie de Saint-Cloud, cette commande faisait suite à plusieurs plaintes reçues de la part des habitants.[10] La mairie de Versailles nie avoir passé une telle commande, et la présente comme une initiative de JCDecaux, ce que dément la société[10],[9]. En réaction au retrait de ces affiches, un appel à manifester le 13 juin 2013 devant la mairie de Saint-Cloud est lancé sur les réseaux sociaux[10],[11].

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

Nominations et sélectionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Frédéric Strauss, « « L'Inconnu du lac » d'Alain Guiraudie, un film qui éclabousse », Télérama, (consulté le 18 mai 2013)
  2. Jacques Mandelbaum, entretien avec Alain Guiraudie, Le Monde, 11 juin 2013
  3. Entretien avec Jacques Mandelbaum sur lemonde.fr [1]
  4. La compagnie des hommes par Jean-Sebastien Chauvin, Juin 2013 n°690 sur le site Cahiers du Cinema
  5. Top Ten 2013, Décembre 2013 n°695 sur le site Cahiers du Cinema.
  6. Christophe Kantcheff dans Politis, n° 1257, 13 juin 2013
  7. Alain Spira, « "L'Inconnu du lac": crime et suçotement », sur parismatch.com, (consulté le 7 juillet 2013)
  8. no 1086, 16 juin 2013
  9. a et b « L'affiche du film "L'Inconnu du lac" censurée à Versailles et Saint-Cloud », sur Télérama.fr (consulté le 4 mai 2020)
  10. a b et c « Appel à manifester après le retrait de l'affiche du film "L'inconnu du lac" », sur L'Obs (consulté le 4 mai 2020)
  11. « Affiche de «L'inconnu du Lac»: les affrontements continuent », sur L'Obs (consulté le 4 mai 2020)
  12. Ecrannoir.fr ; 8 films sélectionnés pour le Prix Louis Delluc 2013 consulté le 29 octobre 2013.
  13. 31 janvier 2014, « César 2014 : 10 nominations pour "Les Garçons et Guillaume"... Et Julie Gayet nommée pour "Quai d'Orsay" », sur allocine.fr (consulté le 16 septembre 2015).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • L. Tuillier, « L'inconnu du lac : rencontre avec le réalisateur Alain Guiraudie », Trois couleurs, no 112, , p.  4-6

Liens externesModifier