Ouvrir le menu principal

Fahlian
Fahlian
Relief rupestre de Kurangun
Localisation
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Fars
Coordonnées 30° 11′ 06″ nord, 51° 28′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : Iran

(Voir situation sur carte : Iran)
Fahlian
Fahlian

Fahlian est un village situé au nord de la ville de Nurabad, au nord-ouest de la province de Fars, en Iran. Plusieurs sites anciens se trouvent dans ses environs : les ruines d’une forteresse appelée Qhaleh-e Sefid (ou forteresse blanche) d’époque islamique perchée sur un aplomb rocheux, les traces d’une construction sassanide, ainsi qu’un relief rupestre élamite sur le site de Kurangun.

Sommaire

Le relief rupestreModifier

Le relief de Kurangun est avec celui de Naqsh-e Rostam, l’un des 2 seuls reliefs élamites connus en Fars. L’un et l’autre déclinent des scènes similaires mais celui de Naqsh-e Rostam a quasiment entièrement disparu. La thématique est typique de l’art rupestre élamite, représentant une scène cultuelle d’adoration religieuse.

Un premier panneau central montre un couple divin (parfois identifiés comme étant Inshushinak et Napirisha) au sein d’un cadre rectangulaire. Un dieu mâle à forme humaine est assis sur un trône constitué d’un serpent assis, animal symbolisant la terre dans le panthéon élamite. Il porte une couronne à corne, et lève un gobelet fumant d’où s’échappe de la fumée diffusant vers le haut de la scène. Derrière lui est assise une divinité féminine. Ils sont entourés de dignitaires leur rendant hommage. Ce panneau date du XVIIe siècle av. J.-C., il est ultérieurement complété par des ajouts de part et d’autre à type de rangées multiples d’adorants en procession descendantes, se tenant tous dans une attitude humble. Leur vêtement diffère des personnages précédents, et est typiquement élamite (manteau et pantalon larges, bonnet à queue tombant bas en arrière). Autre élément caractéristique que l'on trouve également à Izeh : la composition des rangées utilise tout l’espace disponible, et suit l’orientation des rochers qui les fait se croiser. Ces ajouts datent du VIIIe ou du VIIe siècle av. J.-C.

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Louis Vanden Berghe, Données nouvelles concernant le relief rupestre élamite de Kurangun, in L. De Meyer, H. Gasche et F. Vallat, Fragmenta Historiae Elamicae : Mélanges offerts à M.-J. Stève, Éd. Recherches sur les Civilisations, Paris, 1986, p. 157-173 (ISBN 2865381625)
  • (de) Ursula Seidl, Die elamischen Felsreliefs von Kurangun und Naqs-e Rustam, Coll Iranische Denkmäler, Éd. Dietrich Reimer, Berlin, 1986, 25 p. (ISBN 3496007893)