Kormoran
Image illustrative de l’article Kormoran
Autres noms "Steiermark"
Type Croiseur auxiliaire
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Chantier naval Arsenal Germania -Kiel
Lancement
Armé (Kriegsmarine)
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 401 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 164 m
Maître-bau 20,2 m
Tirant d'eau 8,5 m
Déplacement 19 900 t (8 736 GRT)
Propulsion 4 moteurs diesel à 9 cylindres
Puissance 16 000 ch
Vitesse 18 nœuds (33 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement
Rayon d'action 60 000 milles à 12 nœuds
(207 jours)
Aéronefs 2 Heinkel He 114
puis 2 Arado Ar 196
Carrière
Pavillon Australie
Indicatif HSK 8
Localisation
Coordonnées 26° 05′ 46″ sud, 111° 04′ 33″ est
Géolocalisation sur la carte : océan Indien
(Voir situation sur carte : océan Indien)
Kormoran
Kormoran

Le Kormoran (HSK 8) (ou Schiff 41) est un croiseur auxiliaire de la Kriegsmarine employé durant la Seconde Guerre mondiale. Il était connu de la Royal Navy sous le nom de Raider G.
À l'origine, il s'agit d'un cargo nommé Steiermark. Acquis par la marine allemande au début de la guerre, il est converti en croiseur auxiliaire. Il s'agit du plus gros croiseur auxiliaire employé par le IIIe Reich.

Durant le conflit, il opère dans l'Atlantique et l'océan Indien, coulant dix cargos et en capturant un onzième. Son principal fait d'armes reste la destruction du croiseur léger australien HMAS Sydney lors d'une bataille au large de l'Australie-Occidentale au cours de laquelle les deux navires disparaissent le . 318 des 399 marins à bord du navire allemand sont secourus et placés dans des camps de prisonniers tandis que l'on ne retrouve aucun survivant parmi les 645 militaires à bord du navire australien.

L'épave du Kormoran est découverte le , cinq jours après celle du Sydney, au cours d'une mission exploratrice.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier