Ouvrir le menu principal

Kings (film, 2017)

film de Deniz Gamze Ergüven, sorti en 2017
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Kings.
Kings
Réalisation Deniz Gamze Ergüven
Scénario Deniz Gamze Ergüven
Acteurs principaux
Sociétés de production CG Cinéma
Ad Vitam
France 2 Cinéma
Scope Pictures
Suffragettes
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Drame
Durée 92 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kings est un film dramatique franco-belge réalisé par Deniz Gamze Ergüven, sorti en 2017. Il est présenté en première mondiale à la 42e édition du Festival international du film de Toronto[1].

SynopsisModifier

En 1992, dans le quartier de South Central à Los Angeles, une mère de famille va trouver de l'aide auprès d'un homme vivant reclus, alors qu'éclatent de terribles émeutes suite au verdict de l'affaire Rodney King[2].

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

DéveloppementModifier

 
L'acteur principal Daniel Craig, dont c'est le premier projet hors Bond depuis 2011.

En 2005, alors qu’elle est encore à La Fémis, la réalisatrice Deniz Gamze Ergüven assiste aux émeutes dans les banlieues françaises, qu'elle voit comme une « détresse émotionnelle arrivée à un niveau extrême ». Un an plus tard, elle rencontre une femme qui lui parle des émeutes de 1992 à Los Angeles. Elle fait un rapprochement entre les deux événements et décide de faire un film sur le deuxième. Elle commence à se documenter, d'abord à Paris puis directement à Los Angeles dans le quartier de South Central, où elle rencontre les différentes communautés impliquées dans les émeutes, des membres de gang mais aussi la LAPD. Pendant trois ans, elle fait des allers-retours entre Paris et Los Angeles[10]. Elle expliquera ainsi que « toutes les scènes, même les plus invraisemblables de Kings, sont adossées à quelque chose de réel ».

Kings devait être son premier long métrage mais au vu de son réseau limité outre-Atlantique, et de la nature du film puisqu'il s'agit d'un film en anglais et qu'il était donc difficile d'obtenir un financement français, le projet est resté pendant longtemps enterré[11]. Sur une idée d'Alice Winocour, elle décide finalement de tourner Mustang, un film qui a été difficile à réaliser notamment à cause d'une productrice qui s'est désistée avant le tournage mais dont le succès a finalement propulsé la carrière de la réalisatrice. En 2016, après le succès de Mustang sorti en 2015, elle réussit à déterrer Kings — dont elle avait terminé le script trois ans plus tôt[12] — en récupérant les 10 millions d'euros nécessaires pour réaliser le film et commence le tournage la fin de la même année[3].

TournageModifier

 
L'actrice américaine Halle Berry, l'année de sortie du film.

Le tournage du film débute le à Los Angeles[13] et se termine en [14].

MusiqueModifier

Pour la musique du film, comme pour Mustang, elle refait appel aux Australiens Warren Ellis et Nick Cave. La réalisatrice justifie ce choix par le « côté très narratif de leur musique d’une part, et d’autre part la touche émotionnelle immédiate qu’elle apporte [au film] ». La bande originale est sortie le [15].

Liste des titresModifier

No Titre Durée
1. Latasha Harlins 2:28
2. CCTV Montage 2:44
3. Bake 2:05
4. Saying Goodbye 1:03
5. School Argument 4:17
6. Waking Up 1:49
7. Leave the Gun 0:39
8. Police Cars 3:31
9. Where Are the Boys? 1:06
10. Erotic Dream 3:17
11. Arrested 6:27
12. Red Ford 2:29
13. Death of William 3:09
14. Lamp Post 4:28
15. Kings 4:21
16. Earthquake 3:09
47:03

SortieModifier

Accueil critiqueModifier

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3/5, et des critiques spectateurs à 2,9/5[17].

Le site CinéSéries évoque un beau film, mais non sans défaut : « "Kings" est un très joli film fait de sensations pures et d’humanité. Imparfait dans son récit, il captive néanmoins assez pour confirmer [...] tout le talent de cinéaste de Deniz Gamze Ergüven. »[18]

Notes et référencesModifier

  1. Quentin Billet-Garin et Ludovic Béot, « Aronofsky, Clooney, Wenders... Le Festival de Toronto dévoile une partie de sa sélection », sur lesinrocks.com, (consulté le 11 août 2017)
  2. (en) Dave McNary, « China’s Bliss Media, Maven Pictures to Finance Halle Berry’s L.A. Riots Movie », sur variety.com, (consulté le 25 mars 2017)
  3. a et b « KINGS | Daniel Craig et Halle Berry chez Deniz Gamze Erguven », sur lebleudumiroir.fr (consulté le 5 avril 2018)
  4. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  5. (tr) « Kings », sur boxofficeturkiye.com (consulté le 5 avril 2018)
  6. « Kings », sur imaginefilm.be (consulté le 5 avril 2018)
  7. (en) « Kings », sur Motion Picture Association of America (consulté le 21 avril 2018).
  8. « Kings », sur Centre national du cinéma et de l'image animée (consulté le 21 avril 2018).
  9. https://www.rsdoublage.com/film-20993-Kings.html
  10. Vanessa Schneider, « Deniz Gamze Ergüven, cinéaste de toutes ses forces », lemonde.fr, (consulté le 6 avril 2018)
  11. « Kings : les secrets du tournage », sur allocine.fr (consulté le 5 avril 2018)
  12. « Le nouveau projet de Deniz Gamze Ergüven », sur challenges.fr, (consulté le 5 avril 2018)
  13. Fabien Lemercier, « Kings: tournage imminent à L.A. pour Deniz Gamze Erguven », sur cineuropa.org, (consulté le 5 avril 2018)
  14. Relaxnews, « La réalisatrice de "Mustang" va tourner aux États-Unis », sur leparisien.fr, (consulté le 5 avril 2018)
  15. « Kings (Original Motion Picture Soundtrack) », sur itunes.apple.com (consulté le 7 avril 2018)
  16. « Kings », sur Metacritic, (consulté le 11 avril 2018).
  17. a et b « Kings », sur Allociné (consulté le 11 avril 2018).
  18. « Kings (Film, 2018) – La Critique – CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)

AnnexesModifier