Kimon Evan Marengo

auteur de bande dessinée

Kimon Evan Marengo, né le à Zefta (Égypte), décédé le , plus connu sous le pseudonyme Kem, est un dessinateur britannique de naissance égyptienne.

Kimon Evan Marengo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Nationalité
Activités
Formation

BiographieModifier

Fils d'Evangelo T. Marengo, un marchand de coton grec, et d'Aristea Raftopoulo[1], Marengo grandit dans la communauté grecque d'Alexandrie, en Égypte[2]. Dans son enfance, il s'amuse à réaliser son propre magazine satirique. En 1929, il part étudier à l'École libre des sciences politiques de Paris, dont il sort diplômé en 1931. Il commence à faire des dessins pour des journaux, notamment Le Canard enchaîné, Le Petit Parisien, John Bull, le Daily Herald et The Daily Telegraph, The New York Times.

Marengo entre au collège d'Exeter[1], à l'Université d'Oxford, en 1939. Mais quand éclate la Seconde Guerre mondiale, il entre au Ministère de l'Information (1939-1945)[3] et dessine 3 000 affiches de propagande, prospectus et dessins politiques dans diverses langues, notamment trois dialectes arabes et le persan[4]. Ceci traduit le souci de la propagande britannique d'obtenir le soutien de la population persane. Il a écrit huit livres. Il a également été impliqué dans le Political Warfare Executive en Afrique du Nord puis dans les questions du Moyen-Orient.

Après la guerre, Marengo reprend ses études à Oxford, qu'il achève à la fin de 1946 grâce à un programme accéléré. Il a consacré sa thèse à l'Illustration comme arme politique en Angleterre : 1783-1832 (The Cartoon as a Political Weapon in England: 1783-1832).

PublicationsModifier

  • Oua Riglak. Gare les Pattes, 1928
  • Alexandrie, Reine de la Méditerranée, 1928
  • Toy Titans, 1937
  • One by one, his legs will be broken, 1941
  • Adolf and his donkey Benito, 1942
  • Lines of attack, 1944[3]

RéférencesModifier

  1. a et b Joseph Darracott, Belinda Loftus, Second World War posters, Imperial War Museum, 1972, 72 pages, p. 38.
  2. Alexanders: Webster's Quotations, Facts and Phrases, ICON Group International, 2008, 563 pages, p. 225 (ISBN 9780546676631).
  3. a et b Bernard Dolman, Who's who in art, vol. 16, The Art Trade Press, Ltd., 1972, p. 374.
  4. Erupting: Webster's Quotations, Facts and Phrases, ICON Group International, 2008, 63 pages, p. 23 (ISBN 9780546702576).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier