Kimiko Raheem

nageuse srilankaise

Kimiko Raheem
Image illustrative de l’article Kimiko Raheem
Kimiko Raheem aux Jeux sud-asiatiques de 2016.
Informations
Nages nage libre, dos
Période active depuis 2013
Nationalité Drapeau : Sri Lanka srilankaise
Naissance (21 ans)
Lieu Colombo (Sri Lanka)
Club Killer Whale Aquatics (Colombo)
Palmarès
Jeux sud-asiatiques 6 1

Kimiko Shihara Raheem (tamoul : கிமிகோ ரகீம்), née le à Colombo (Sri Lanka), est une nageuse srilankaise spécialiste du dos[1].

JeunesseModifier

Originaire d'une famille de sportifs, ses sœurs aînées Mayumi et Machiko Raheem sont également des nageuses qui représentent le Sri Lanka dans de nombreux compétitions internationales[2]. Comme elles, Kimiko Raheem fait ses études à l'Asian International School de Colombo[2].

Entre 2015 et les Jeux de 2016[3], elle part s'entraîner à Thiyanapura en Thaïlande grâce à une bourse d'études de la Fédération internationale de natation[4]. Elle part ensuite étudier à l'Université A&M du Texas[5].

CarrièreModifier

Kimiko Raheem participe aux Championnats du monde 2013 qui se tiennent à Barcelone, où elle termine 34e[6] du 200 m dos en battant le record du Sri Lanka[7].

Alors qu'elle concoure encore chez les jeunes, elle se qualifie pour les Jeux olympiques de la jeunesse de 2014 à Nankin en battant le record du Sri Lanka du 100 m dos en 27 s 25 (l'ancien record étant de 28 s 28)[2]. Cette année-là, elle est demi-finaliste du 100 m dos aux Jeux du Commonwealth en 1 min 06 s 33[8] mais ne dépasse pas les séries sur le 200 m dos (2 min 24 s 63)[9].cKimiko Raheem nage le 50 m dos et le 50 m papillon. Sur la première course, elle termine 15e en 31 s 11 tandis que sur la deuxième, elle termine 34e en 30 s 44[10].

Sélectionnée pour les Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro, elle participe aux séries du 100 m dos et termine quatrième de sa série en 1 min 04 s 21[1]. Pas assez rapide pour se qualifier pour les demi-finale, elle termine finalement 28e sur 34 concurrentes[11].

Aux Jeux sud-asiatiques de 2016, elle bat le record de la compétition sur le 200 m dos en 2 min 18 s 09 et remporte l'or[12]. Elle remporte également l'or sur le 100 m nage libre (57 s 20) devant sa sœur Machiko ainsi que sur le 50 m dos avec un temps de 29 s 75 et sur le 50 m nage libre (26 s 49), encore une fois devant sa sœur Machiko[4]. Kimiko Raheem termine la compétition en gagnent un médaille d'argent avec le relais 4 × 100 m nage libre derrière l'équipe indienne[4].

En 2019, elle est médaillée d'or sur le 100 m dos lors des Championnats nationaux de Singapour en 1 min 04 s 10[3]. Elle se qualifie pour les Mondiaux où elle termine 50e du 100 m dos et 57e du 50 m nage libre[6]. En novembre, elle doit renoncer à participer aux Jeux sud-asiatiques de 2019 pour cause de blessure[13].

PalmarèsModifier

Année Compétition Lieu Place Épreuve
2014 Jeux du Commonwealth   Glasgow 15e 50 m dos
16e 100 m dos
12e 200 m dos
34e 50 m papillon
2016 Jeux olympiques   Rio de Janeiro 28e 100 m dos
Jeux sud-asiatiques   Guwahati 1re 50 m dos
1re 100 m dos
1re 200 m dos
1re 50 m nage libre
1re 100 m nage libre
2e 4 × 100 m nage libre

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Kimiko Raheem Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 24 novembre 2019)
  2. a b et c (en) « Kimiko the third star rising from Rahim », The Sunday Times,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) « Swimming star Kimiko wins gold medal at Singapore Nationals », Daily News,‎ (lire en ligne)
  4. a b et c (en) « Kimiko Raheem sets new SAG record; wins four Golds », The Papare,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Kimi Raheem - Women's Swimming and Diving », sur Texas A&M Athletics - Home of the 12th Man (consulté le 24 novembre 2019)
  6. a et b « Natation - Kimiko Shihara Raheem (Sri Lanka) », sur www.les-sports.info (consulté le 24 novembre 2019)
  7. (en) « Kimiko makes more waves in the pool », The Sunday Times,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Swimming 100m Backstroke - Women Glasgow 2014 », sur Commonwealth Games Federation (consulté le 24 novembre 2019)
  9. (en) « Swimming 200m Backstroke - Women Glasgow 2014 », sur Commonwealth Games Federation (consulté le 24 novembre 2019)
  10. (en) « Kimiko Raheem », sur Commonwealth Games Federation (consulté le 24 novembre 2019)
  11. (en) « Swimming at the 2016 Rio de Janeiro Summer Games: Women's 100 metres Backstroke », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 24 novembre 2019)
  12. (en) « Sri Lanka’s Kimiko Raheem sets new South Asian Games record », News First,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Kimiko Raheem out of SA Games due to injury », Sri Lankan Sports,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier