Ouvrir le menu principal
Kimani Maruge
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Kimani Ng'ang'a Maruge (c. 1920 - 14 août 2009) est une personnalité kenyane qui possède le record Guinness de la personne la plus vieille ayant débuté l'école primaire. Il a intégré sa première année le 12 janvier 2004, à l'âge de 84 ans[1]. Arrière-grand-père, deux de ses 30 petits-enfants ont fréquenté la même école que lui.

Sommaire

ÉtudesModifier

Maruge fréquente l'école primaire Kapkenduiywo à Eldoret, Kenya. Il affirme que son choix a été motivé par une annonce gouvernementale en 2003 de l'accès universel et gratuit à l'éducation primaire.

En septembre 2005, Maruge prend l'avion pour la première fois de sa vie afin de se rendre à New York pour s'exprimer sur l'importance de l'éducation primaire gratuite au Millennium Development Summit (en) de l'Organisation des Nations unies[2].

Violences postélectorales de 2007-2008Modifier

Maruge se fait voler à sa résidence lors des violences postélectorales au Kenya en 2007-2008[3]. Au début de l'année 2008, il vit dans un camp de réfugiés situé à quatre kilomètres de son école. Il continue à fréquenter cette dernière à tous les jours[4]. En juin de la même année, il est relocalisé à Nairobi[5]. On le force à abandonner l'école pour intégrer une résidence pour personnes âgées[6]. Cependant, quelques jours plus tard, Maruge s'inscrit en sixième année à l'école primaire Marura, située à Kariobangi (en).

Maruge meurt le 14 août 2009 d'un cancer de l'estomac à l'hôpital national kényan de Nairobi[7]. Il est enterré à Subukia (en)[8].

FilmModifier

Le film Le Plus Vieil Écolier du monde, mettant en vedette Oliver Litondo (en) et Naomie Harris, est dédié à Kimani Maruge. Lancé le 13 mai 2011, la production britannique a été filmée dans la réseau des lacs du Kenya dans la vallée du grand rift.

Google DoodleModifier

Le 12 janvier 2015, lors du onzième anniversaire de son premier jour d'école, on lui dédie un Google Doodle[9].

Notes et référencesModifier