Kim Dobson

coureuse en montagne américaine

Kim Dobson
Image illustrative de l’article Kim Dobson
Kim Dobson à la course du Mont Washington 2016
Informations
Disciplines Course en montagne
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (38 ans)
Lieu de naissance Midland
Palmarès
Championnats du monde de course en montagne longue distance 1 1 1

Kim Dobson, née Sommer le à Midland au Texas, est une coureuse de fond américaine spécialisée en course en montagne. Elle a remporté deux médailles aux championnats du monde de course en montagne longue distance. Elle a également remporté le marathon de Pikes Peak en 2016.

BiographieModifier

Née à Midland au Texas, Kim grandit à Littleton au Colorado[1]. Elle commence la course à pied sur le tard. Pratiquant d'abord ce sport comme loisir et randonnant en montagne avec son mari, elle combine ses deux passions lorsqu'elle fait la rencontre de Brandy Erholtz et Scott Elliott qui l'encouragent à essayer la course en montagne. En 2009, elle participe pour la première fois à l'ascension de Pikes Peak avec son mari et termine deuxième. Cette expérience la pousse à se lancer en compétition dans cette discipline[2],[3].

Elle confirme son talent pour la discipline en 2010. Le , elle bat de cinq minutes le record féminin de l'ascension du mont Evans[3]. Elle répète sa deuxième place à l'ascension de Pikes Peak le en rattrapant Brandy Erholtz sur la fin. La course comptant comme Challenge mondial de course en montagne longue distance, elle remporte la médaille d'argent. Ne faisant pas partie de l'équipe nationale, elle n'est cependant pas comptée au classement par équipes remporté par les États-Unis[4].

Le , elle remporte sa seconde victoire à l'ascension de Pikes Peak. Dominant la course, elle termine près de quinze minutes devant Ellie Keyser et établit un nouveau record du parcours en h 24 min 59 s, battant de plus de huit minutes le précédent record établi par Lynn Bjorklund en 1981[5]. Le , elle prend part au Challenge mondial de course en montagne longue distance disputé dans le cadre du marathon de la Jungfrau, cette fois-ci en tant que membre de l'équipe nationale. La Française Aline Camboulives prend les commandes de la course mais se fait dépasser par Stevie Kremer à Wengen. L'Autrichienne Sabine Reiner double ensuite la Française, tout comme Kim qui termine sur la troisième marche du podium. Stevie Kremer n'étant pas dans l'équipe américaine, c'est Kim qui permet à son équipe de remporter la médaille d'or[6].

Treize mois après avoir donné naissance à son premier enfant, son mari lui suggère de se lancer un nouveau défi en réalisant le doublé de Pikes Peak, à savoir l'ascension et le marathon. Kim remporte sa quatrième victoire à l'ascension et réalise une bonne course pour terminer troisième du marathon. Elle remporte ainsi le doublé avec le meilleur temps féminin de l'histoire[7],[8].

Le , elle améliore le record de l'ascension du mont Evans en h 55 min 38 s. Elle devient la seconde femme à descendre sous la barre des deux heures après Stevie Kremer en 2012[9]. Elle remporte à nouveau le doublé le Pikes Peak en s'imposant cette fois sur l'ascension et le marathon[10].

Le , elle participe à son premier ultra-trail de 50 milles, le McDowell Mountain Frenzy 50. Elle domine la course et remporte la victoire en h 44 min 43 s, terminant 40 minutes devant le vainqueur masculin Kent Warlick[11].

PalmarèsModifier

no    Course Longueur Départ Temps
17e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 41 min 49 s
    Ascension du Mont Evans 23,3 km h 1 min 39 s
29e     Challenge mondial de course en montagne longue distance 21,4 km h 41 min 51 s
24e     Course du Mont Washington 12,23 km h 12 min 11 s
12e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 34 min 7 s
31e     Course du Mont Washington 12,23 km h 9 min 25 s
6e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 24 min 59 s
46e     Challenge mondial de course en montagne longue distance 42,2 km h 26 min 58 s
13e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 41 min 43 s
20e     Course du Mont Washington 12,23 km h 11 min 39 s
11e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 40 min 44 s
16e     Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 46 min 59 s
6e     Ascension du Mont Evans 23,3 km h 55 min 38 s
9e     Course du Mont Washington 12,23 km h 9 min 33 s
12e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 34 min 39 s
17e     Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 44 min 44 s
7e     Course du Mont Washington 12,23 km h 11 min 42 s
18e     Ascension de Pikes Peak 11,3 km h 15 min 48 s
13e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 41 min 42 s
7e     Course du Mont Washington 12,23 km h 11 min 16 s
10e     Course du Mont Washington 6,1 km 31 min 59 s

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
Semi-marathon h 21 min 13 s   Denver
Marathon h 56 min 37 s   Houston

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Team Colorado Welcomes Kim Dobson », sur teamcolorado.blogspot.com, (consulté le )
  2. (en-US) « Queen of the Uphill », sur Trail Runner Magazine, (consulté le )
  3. a et b (en-US) Connilee Walter, « Kim Dobson: Starting Out Strong and Stepping It Up », sur Colorado Runner, (consulté le )
  4. (en-US) Justin Mock, « 2010 Pikes Peak Ascent », sur Runner's World, (consulté le )
  5. (en) Tim Bergsten, « RUNNING USA – Dobson Demolishes Long-Standing Pikes Peak Ascent Record », sur German Road Races, (consulté le )
  6. (en) Nancy Hobbs, « RUNNING USA – Team USA Women Strike Double Gold at Jungfrau Marathon », sur German Road Races, (consulté le )
  7. (en) Joe Paisley et David Ramsey, « Extraordinary Kim Dobson has first child, runs first double in 13-month span », sur Colorado Springs Gazette, (consulté le )
  8. (en-US) Alex Kurt, « Kim Dobson Masters Pikes Peak », sur Trail Runner Magazine, (consulté le )
  9. (en) Justin Mock, « This Week In Running: June 13, 2016 », sur iRunFar.com, (consulté le )
  10. (en) Justin Mock, « This Week In Running: August 22, 2016 », sur iRunFar.com, (consulté le )
  11. (en) Chris Wristen, « MassUltra Roundup: Daytona, Brazos Bend, Devil Dog, and the McDowell Mountain Frenzy », sur MassUltra, (consulté le )

Liens externesModifier