Khenthap
Nom en hiéroglyphe
Aa1
n
t
A53V28Aa5
p
B1
Transcription ḫnt-Ḥp
Décès v. 3000 avant notre ère
Période Période thinite
Dynastie Ire dynastie
Famille
Conjoint Hor-Aha
Enfant(s) Djer ?

Khentap, aussi écrit Khenet-Hapi (ḫnt-Ḥp), est possiblement une reine de l'Égypte antique. Elle aurait vécu durant la Ire dynastie. Sa figure historique est très obscure car il n'y a pas de sources contemporaines pour son nom. Elle apparaît une seule fois dans une inscription.

Indices archéologiquesModifier

Les égyptologues et les historiens débattent encore sur l'identité de Khenthap. Elle ne fait l'objet d'aucune mention à travers les sceaux présents sur les tombes de la première dynastie à Abydos. Son nom apparaît uniquement sur la pierre de Palerme[1], une stèle énumérant les rois allant de la première à la sixième dynastie. Cette pierre inscrit la mère de chaque pharaon[2]. L'inscription donne son nom mais ne donne aucun titre (à part celui de mère)[3].

BiographieModifier

La pierre de Palerme annonce Khenthap comme la mère du roi Djer[4]. Joyce Ann Tyldesley pense que Khenthap était une des épouses du roi Hor-Aha et que son petit-fils était le roi Djet, car on pense que Djet est le fils du roi Djer (soit le fils d'Hor-Aha)[5]. Elle aurait été la seconde épouse d'Aha, succédant à Beneryb.

D'un autre côté, Silke Roth pense que Khenthap était plutôt l'une des épouses de Téti, un roi inscrit sur la tablette de Saqqarah et sur le Canon royal de Turin. Dans ce dernier, Téti est décrit comme un dirigeant qui a occupé le trône égyptien pour une durée de seulement 1 an et 45 jours[1].

Le nom de Khenthap signifie « musicienne du dieu Hapis » ce qui peut indiquer un rôle religieux et cultuel envers ce dieu.

RéférencesModifier

  1. a et b (de) Silke Roth, Die Königsmütter des Alten Ägypten: von der Frühzeit bis zum Ende der 12. Dynastie, Wiesbaden, Harrassowitz, 2001 (ISBN 3-447-04368-7), p. 16–18.
  2. (en) Toby Wilkinson, Royal annals of ancient Egypt: the Palermo stone and its associated fragments, Londres, Kegan Paul International, 2000 (ISBN 0-7103-0667-9), p. 105.
  3. (en) Wolfram Grajetski, Ancient Egyptian Queens: a hieroglyphic dictionary, Londres, Golden House Publications, 2005 (ISBN 0-9547218-9-6), p. 2.
  4. (en) Aidan Dodson et Dyan Hilton, The Complete Royal Families of Ancient Egypt, Londres, Thames & Hudson, 2004 (ISBN 0-500-28857-7), p. 48.
  5. (en) Joyce A. Tyldesley, Chronicle of the Queens of Egypt, Londres, Thames & Hudson, 2006 (ISBN 0-500-05145-3), p. 29.