Karl Weigert

Karl (ou Carl) Weigert, né le à Münsterberg en Silésie et mort le à Francfort-sur-le-Main est un pathologiste allemand.

Karl Weigert
Professor Weigert.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Old Jewish Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Carl WeigertVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Résumé biographiqueModifier

Né dans une famille juive, fils d'un hôtelier, il fréquente à Breslau le prestigieux lycée Maria Magdalena (Maria-Magdalenen-Gymnasium) où il obtient son Abitur en 1862. Il fait ses études à l'Université de Berlin, à celle de Vienne, et à Breslau et obtient son diplôme en 1868. Il participe à la guerre franco-prussienne comme assistant chirurgien, puis s'installe à Breslau. Au cours des 2 années suivantes, il est l'assistant de Waldeyer; puis en 1874 de Lebert et enfin de Julius Cohnheim, qu'il suit à Leipzig en 1878. C'est dans cette ville que, dès l'année suivante, il commence à enseigner la pathologie à l'université. En 1884 il est nommé, sur proposition de Ludwig Edinger, professeur d'anatomie pathologique à l'Institut de recherche Senckenberg (Senkenbergsche Stiftung) de Francfort et se voit décerner le titre de Geheimer Medizinalrat (Expert général en médecine) en 1899.

Weigert a collaboré avec Cohnheim sur maints travaux de recherche. Il portait un intérêt tout particulier aux techniques de coloration des bactéries en microscopie et a éveillé celui de son cousin Paul Ehrlich, de 9 ans son cadet, pour les colorations histologiques. Il a été l'un des fondateurs de la neuropathologie et a compté parmi ses élèves les neurologues WallenbergLeipzig), Marinescu et Van GehuchtenFrancfort).

Ses principaux travauxModifier

  • Zur Anatomie der Pocken (À propos de l'anatomie de la variole) (Breslau, 1874)
  • Färbung der Bacterien mit Anilinfarben (Coloration des bactéries par les couleurs d'aniline) (ib. 1875)
  • Nephritis (La néphrite) (Leipzig, 1879)
  • Fibrinfärbung (Coloration de la fibrine) (1886)
  • Beiträge zur Kenntniss der Normalen Menschlichen Neuroglia (Contribution aux connaissances sur la névroglie humaine normale) (Francfort, 1895)
  • Elastische Fasern (Les fibres élastiques) (ib. 1898).

BibliographieModifier

  • Pagel, J. L., Biog. Lex. s.v., Vienne, 1901;
  • Oesterreichische Wochenschrift, 1904, pp. 533, 534

Liens externesModifier

RéférencesModifier


SourceModifier