Karl August Nerger

militaire allemand

Karl August Nerger, né le à Rostock et mort le au camp de prisonniers N°7 de Sachsenhausen, est un officier de marine allemand qui atteint le grade de konteradmiral en fin de carrière.

Karl August Nerger
Fregattenkapitän Karl August Nerger SMS Wolf WWI AWM P05338.005.jpg
Le korvettenkapitän Nerger, commandant de bord du SMS Wolf, en tenue tropicale, vers 1917
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Camp de prisonniers N°7 de Sachsenhausen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
MarineoffizierVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinction

BiographieModifier

 
La place du Marché de Rostock en 1883 de Friedrich Jentzen

Nerger est l'aîné des trois fils d'un professeur de gymnasium de Rostock. Il entre en 1893 dans la marine impériale en tant que cadet. Il est nommé premier-lieutenant de vaisseau en 1900, à bord de la canonnière SMS Iltis, pendant la révolte des boxers de 1900-1901 et participe à la bataille des forts de Taku.

Nerger est commandant du croiseur léger SMS Stettin (lancé en 1907) en 1914, qui participe à la bataille d'Héligoland. Il est élevé au grade de korvettenkapitän en 1916 et commande le croiseur auxiliaire SMS Wolf qui croise seul pendant 451 jours dans l'Atlantique, l'Océan Indien et le Pacifique, en menant victorieusement une guerre commerciale, s'emparant de la cargaison, des provisions et du charbon des navires ennemis, tandis que leurs équipages sont faits prisonniers. Au total, il a coulé trente-cinq bateaux de marchandises et deux navires de guerre, représentant un tonnage de 110 000 BRT. Le SMS Wolf parvient à percer le blocus britannique en et à regagner le port de Kiel. Nerger est décoré de l'ordre Pour le Mérite en , pour ses exploits. Il est nommé ensuite commandant des Vorpostenboote (petits croiseurs d'avant-poste chargés de la défense côtière).

 
Photographie du SMS Wolf

Karl August Nerger est nommé docteur honoris causa de l'université de Rostock en 1919 et citoyen d'honneur de cette même ville. Un an plus tard, il entre comme cadre aux usines de Siemens-Schukert. Il devient membre du comité de direction à partir de 1929 de Siemens-Schuckert à Berlin.

Lorsqu'éclate la Seconde Guerre mondiale, Nerger est nommé konteradmiral de la Kriegsmarine, le . On ne sait s'il a eu un rôle actif pendant la guerre, mais il est fait prisonnier par les Soviétiques, le et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen, devenu camp de prisonniers, où il meurt en .

Il était l'époux de Marie Annine Katharine Friedrichsen (1886-1945) dont il eut trois fils et deux filles. Son épouse mourut un mois après son arrestation.

DécorationsModifier

NotesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Roy Alexander, The Cruise of the Raider Wolf, Yale University Press, 1939
  • (en) Edwin P. Hoyt, Raider Wolf, The Voyage of Captain Nerger 1916-1918, New York, 1974
  • (de) Karl August Nerger, S.M.S Wolf, Berlin, Scherl Verlag, 1918
  • (de) Fritz Witschetzky, Das schwarze Schiff, Berlin-Leipzig-Stuttgart, Union Deutsche Verlagsgesellschaft, 1920

Liens externesModifier

SourceModifier

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Karl August Nerger » (voir la liste des auteurs).