Ouvrir le menu principal

Kalki Koechlin

actrice indienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koechlin.
Kalki Koechlin
Description de cette image, également commentée ci-après
Kalki Koechlin en 2014.
Naissance (35 ans)
Pondichéry, Inde
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Dev.D
Zindagi Na Milegi Dobara

Kalki Koechlin, née le à Pondichéry, est une actrice française travaillant en Inde[1],[2],[3].

Elle joue le plus souvent dans des films de la « Nouvelle Vague » indienne avec des réalisateurs tels Anurag Kashyap ou Dibakar Banerjee.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et vie privéeModifier

 
Kalki Koechlin et sa mère en 2016

Kalki Koechlin naît dans le territoire de Pondichéry de parents français venus s’installer en Inde au début des années 1970 dans le cadre du mouvement hippie (bien que ceux-ci disent ne pas appartenir à ce mouvement)[4]. Sa mère, d'origine périgourdine, est professeur dans la cité utopiste d'Auroville, son père, d'origine alsacienne, est le descendant de l'inventeur de la structure de la tour Eiffel, Maurice Koechlin[5]. En 1986, ses parents déménagent à Ooty, la capitale des Nilgiris, district de l’Inde du Sud surnommé les « montagnes bleues », et son père ouvre une petite entreprise de fabrication d'ULM[6]. Kalki Koechlin passe son enfance dans un environnement tamoul, et ce n'est qu'en grandissant qu'elle s'aperçoit que, du fait de sa peau blanche, on la prend souvent pour une étrangère.
En 2002, à l'âge de 18 ans, elle part étudier le théâtre à Londres, au Goldsmiths College[4].

CarrièreModifier

En 2006, Kalki Koechlin s'installe à Bombay et commence à passer des auditions et à tourner dans des films publicitaires Le tournant se produit fin 2007, le réalisateur Anurag Kashyap prépare Dev.D, une version contemporaine du célèbre roman bengali Devdas, mais ne trouve pas une interprète indienne capable de jouer le rôle d'une prostituée. Il finit par proposer le rôle à Kalki Koechlin, qui joue Chanda, un personnage inspiré de Chandramukhi, la prostituée amoureuse de Devdas (alors que la sexualité est toujours un sujet tabou en Inde)[4].
En 2010, elle décroche l'équivalent indien d'un Oscar, un Filmfare Award, pour son rôle dans Dev.D, et épouse le réalisateur du film Anurag Kashyap le sur le site[4].

Elle joue ensuite au théâtre le rôle de Raiponce, dans une version noire du conte allemand et coécrit sa première pièce, Skeleton Woman, ce pour quoi elle reçoit un MetroPlus Playwright Award[4].

Elle coécrit le scénario de That Girl in Yellow Boots, également réalisé par Kashyap, dans lequel elle joue le premier rôle, celui d'une jeune Européenne qui cherche son père en Inde. Le film, après avoir été projeté au festival de Toronto et à celui de Venise, sort en salle en septembre 2011 en Inde et aux États-Unis.

En 2011, son rôle dans la comédie familiale Zindagi Na Milegi Dobara – en français, « On ne vit qu’une fois » constitue sa première apparition dans un film commercial à gros budget, et lui permet d'étendre sa popularité auprès d'un public plus jeune. Suivent My Friend Pinto et Shaitan qui connaissent un certain succès commercial. En 2012, Kalki Koechlin est à l'affiche de Shanghai de Dibakar Banerjee aux côtés d'Abhay Deol et d'Emraan Hashmi.

En , elle fait la couverture de Vogue India sous le titre « La fille avec qui on veut faire la fête »[4].

En , elle participe à une vidéo pour protester, avec des humoristes, contre l'affaire du viol collectif de New Delhi. En , lors de la première conférence organisée en Inde sur la pédophilie, elle révèle qu'elle a été violée enfant, souhaitant ainsi dénoncer la « banalité » de ce crime dans le pays[4].

FilmographieModifier

ActriceModifier

Année Film Rôle Réalisateur Notes
2009 Dev.D Chandramukhi Anurag Kashyap
2010 The Film Emotional Atyachar Sophie
2011 Shaitan Amrita Jayshankar Bejoy Nambiar
Zindagi Na Milegi Dobara Natasha Zoya Akhtar
That Girl in Yellow Boots Ruth Anurag Kashyap Coscénariste
My Friend Pinto Maggie Raaghav Dar
Trishna Elle-même Michael Winterbottom
2012 Shanghai Shalini Sahay Dibakar Banerjee
2013 Yeh Jawaani Hai Deewani Diya Varma Ayan Mukerji
Ek Thi Daayan Lisa Dutt Kannan Iyer
2014 Happy Ending Vishakha Raj Nidimoru et Krishna D.K.
2015 Margarita, with a Straw Laila Shonali Bose
Un plus une Claude Lelouch
2016 A Death in the Gunj Konkona Sen Sharma
Mantra Piya Kapoor Nicholas Kharkongor
2017 Jia Aur Jia Jia Grewal Howard Rosemeyer
Ribbon Sahana Mehra Rakhee Sandilya
Azmaish: A Journey Through the Subcontinent Sabiha Sumar
2018 The Job Kushal Srivastava

ScénaristeModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Fleur Chabert, « Kalki Koechlin, la star française de Bollywood », sur L'Édition du Soir,
  2. Xavier Frère, « Cette Alsacienne affole Bollywood », sur L'Alsace,
  3. Frédéric Bobin, « L'égérie frenchie du cinéma hindi », sur Le Monde,
  4. a b c d e f et g Julien Nénault, « L'étoile de Bollywood », Vanity Fair n°12, juin 2014, pages 106-115.
  5. Xavier Frère, « La dynastie Koechlin, de Mulhouse à Bombay », sur L'Alsace,
  6. Julien Nénault, « Kalki Koechlin - L'étoile de Bollywood », sur Vanity Fair,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :