Kénitra Athletic Club

club marocain de football
(Redirigé depuis Kénitra Athlétic Club)
Kénitra AC
Logo du Kénitra AC
Généralités
Nom complet Kénitra Athletic Club
Surnoms Les Chevaliers du Sebou
Les Fils de Helala
Noms précédents Club Athlétique de Port-Lyautey (CAP)
(1938-1948)
Fondation (83 ans)
Couleurs Vert et blanc
Stade Stade Municipal de Kénitra
(30 000 places)
Siège BP 2052 - Kénitra
Championnat actuel Botola Amateurs1
Président Ali Remmach
Entraîneur Samir Yaich
Joueur le plus capé Mounir Jaouani (550)
Meilleur buteur Mohamed Boussati (102)
Palmarès principal
National[1] Botola Pro1 (4)
Coupe du Maroc (1)

Maillots

Kit left arm kac1.png
Kit body kac1.png
Kit right arm kac1.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm kac2.png
Kit body kac2.png
Kit right arm kac2.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm kac3.png
Kit body kac3.png
Kit right arm kac3.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Neutre

Le Kénitra Ahletic Club en berbère : ⵇⵏⵉⵟⵕⴰ ⴰⵜⵍⵉⵜⴽ et en arabe : النادي الرياضي القنيطري plus couramment abrégé en KAC connu précédemment sous Club Athlétique de Port-Lyautey (CAP), est un club marocain de football fondé le en à Port-Lyautey en Empire chérifien, basé dans la ville de Kénitra.

Durant la saison 2021-2022, le club évolue en championnat Botola Amateurs1, équivalent de la 3e division.

HistoireModifier

Les débuts du clubModifier

C'est à Port Lyautey en Empire chérifien, le que le Kénitra Athletic Club a vu le jour, sachant que sa création remonte à l'époque du Protectorat français au Maroc par Seddik Mkinsi et Abdelkader Sbaii (dit Tanto). Constitué exclusivement de joueurs marocains, le club entama sa première année en 1re Division Amateurs (équivalant de D3) puis accéda à la seconde division (appelé Division Pré-honneur) et ensuite réussit la montée en élite en (1956).

En 1959, le club est pris en charge par Ahmed Souiri, un connaisseur hors pair du football, qui devient pour le KAC une sorte de père spirituel. L'année d'après, le club remporta son premier titre de championnat et une année après sa première coupe du Trône en 1961.

Années 1970: La belle époqueModifier

 
Classements du KAC en GNF 1 depuis 1956

Durant les années 1970, le KAC comprenait plusieurs joueurs internationaux en l’occurrence Mohamed Rhiad, Boujemaâ Benkhrif, et d’autres, et toujours sous la conduite de Ahmed Souiri. Cette formation remporta le deuxième titre de championnat dans l'histoire des verts en 1972.

Une année après le sacre au championnat, le coach ibérique de l'époque, Vegas va se permettre de lancer plusieurs juniors dans le bain tels Aziz Bouâbid, Hamid Lbsaili, Abdellatif Houmama, Khalifa Laâbd, Norredine Bouyahyaoui, Mohamed Boussati; cependant cette expérience tourne mal, et le club est rétrogradé en fin de la saison 1973/74 en deuxième division.

Après cette déroute, plusieurs noms vont quitter le club, ce qui va permettre aux jeunes joueurs de devenir des titulaires, cette formation entrainée par Boujemaa, était même la plus jeune de la 2e division durant la saison 1974/1975. Toutefois le KAC échoue de peu durant cette saison a accéder à la Division 1 au profit de l’AS Salé.

Durant la saison qui suit, la jeune formation a retenu la leçon de l'année précédente et a pu remonter en première division. Dans la même année, le KAC, alors en deuxième division, accède à la finale de la coupe du Trône, pour la première fois depuis sept ans, mais chute face au FUS de Rabat.

Années 1980: L'apogée du KACModifier

Les années 1980 constituent les années glorieuses du KAC, durant cette période, le club porta très haut les couleurs de la ville de Kénitra et s'affirma comme l'un des grands clubs marocains, et était réputé pour avoir la meilleure formation sur le plan national, il y avait plusieurs internationaux au KAC dont six joueurs (Mohamed Boussati, Khalifa Laâbd, Jamal Jebrane, Nkilla, Norredine Bouyahyaoui et Aziz Bouâbid) indiscutablement titulaires dans l'équipe nationale du Maroc. À signaler que Mohamed Boussati détient toujours le record du plus grand nombre de buts inscrits en une seule saison en championnat (25 buts lors de la saison 1981-82).

Après deux titres consécutifs de championnat (1981 et 1982), le KAC devint en 1983, le premier club marocain à atteindre le stade des quarts de finale de la Coupe d'Afrique des clubs champions depuis la performance des FAR de Rabat en 1968.

En 1984, le club se hisse au sommet du football arabe, en atteignant la finale de la Ligue des Champions arabes, et la saison d'après il termine en 2e place du championnat à un point seulement derrière le Maghreb de Fès.

Années 1990: Le déclin du clubModifier

À l'exception d'une finale de coupe du Trône perdue en 1991 contre le Kawkab de Marrakech, jamais le KAC, depuis, ne retrouva le niveau de ses années glorieuses. En 1995, à la suite de difficultés financières, le club est même relégué en 2e division, il ne remontera parmi l'élite qu'en 2003, pour redescendre de nouveau deux années plus tard.

À noter qu'en 2000, le club réussira à se hisser jusqu'en demi-finales de la coupe du Trône avant de tomber face au Majd Al Madina, le vainqueur surprise de la coupe cette année.

Années 2000: Le renouveauModifier

En 2006/07, grâce à de jeunes joueurs talentueux, tels Tarik Marzouk, Hamada Ouali Alami et Jacques Andersson, le KAC réalise son retour en 1re division sous la conduite d'un nouveau président, Hakim Doumou et sous la houlette d'un jeune entraineur Mounir Jaouani, qui n'est autre que l'ex-capitaine emblématique des verts qui a passé 20 ans de carrière sous le maillot du KAC. Durant cette même saison, les juniors du KAC se sont qualifiés pour la finale du championnat marocain junior.

Les Chevaliers du Sebou entament la saison 2007/2008 en élite avec un effectif relativement jeune et amputé du meilleur buteur du club Tarik Marzouk transféré au FAR de Rabat et de Jacques Andersson. Cela n'a pas empêché l'équipe de sortir de grands matchs au début de saison notamment en battant le champion en titre, l'Olympique de Khouribga à Kénitra lors de la 2e journée.

Ce retour au premier plan du KAC, s'est aussi illustré par la convocation de plusieurs joueurs du club par le sélectionneur marocain à savoir le gardien de but Adil Rezzaki, le latéral droit Hamada et le milieu offensif Karim Eddafi.

PalmarèsModifier

National International

Parcours africainModifier

Le KAC a participé pour la première fois à une coupe africaine en 1982, c'était dans le cadre de la Ligue des Champions de la CAF.

CAF Ligue des Champions 1982Modifier

Février 1982
1er Tour - Aller
RC Kouba   1–1   KAC de Kénitra Stade Mohamed Benhaddad, Alger
Mars 1982
1er Tour - Retour
KAC de Kénitra   1–3   RC Kouba Stade Municipal, Kénitra

CAF Ligue des Champions 1983Modifier

Février 1983
1er Tour - Aller
KAC de Kénitra   Forfait
Benfica
  Benfica Bissau Stade Municipal, Kénitra
Équipe 1 Équipe 2 Score Tour
4   KAC de Kénitra   Hafia FC 4 - 0 2e Tour Aller
5   Hafia FC   KAC de Kénitra 0 - 0 2e Tour Retour
6   KAC de Kénitra   ASC Diaraf 2 - 2 1/4 f Aller
7   ASC Diaraf   KAC de Kénitra 2 - 1 1/4 f Retour

JoueursModifier

Parmi les joueurs et anciens joueurs emblématiques peuvent être cités :

RecordModifier


Présidents depuis 1938Modifier

  • Seddik M'kinsi
  • Abdelkader Sbai (Tanto)
  • Ahmed Souiri
  • Abderahmmane M'kinsi
  • Mohammed Temsamani
  • Moulay Ahmed Ouadghiri
  • Mohammed Benjelloun
  • Ahmed Benkirane
  • Mohammed Bouaazaoui
  • Haitouf Elghazi
  • Mohammed Doumou (1975 - 2000)
  • Mohammed El Harrati
  • Mohammed Al Moutawakkil
  • Houcine Benmoussa
  • Khalil Sebbar
  • Benaissa Akrouch
  • Hakim Doumou (2006 - 2011)
  • Mohammed Chibar
  • Anass Bouanani
  • Mohamed Haloui (2014-2016)
  • Zeaf Abdelouadoud


Anciens entraîneurs[2]Modifier

Sponsors MaillotsModifier

ChronologieModifier

Résultats financiersModifier

En MAD (1 Euro = 11,34 MAD en 2008)

2006/07 2007/08 2008/09 2009/10
Recettes 5 144 236,84 9 464 341,50 9 056 362,00 13 103 765,27
Dépenses 4 836 025,73 11 431 196,94 9 137 818,00 13 114 849,17
Solde +208 211,11 -1 966 855,44 -81 456,00 -11 083,90

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « KAC Kénitra - Historique du staff », sur Transfermarkt.fr (consulté le ).
  3. La marque Koutoubia sponsorise le KAC