Ouvrir le menu principal

Jules Godin

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Godin.
Jules Godin
Godin, Jules.jpg
Fonctions
Député
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
YvelinesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Jules Godin, né le à Versailles (Yvelines) et mort le au Perray-en-Yvelines était un homme politique français. Il fut par ailleurs avocat, et magistrat.

Carrière politiqueModifier

Entre 1876 et 1881[1], il est député des établissements français de l'Inde. En mai 1877, il est l'un des signataires du manifeste des 363[2]. Il est sénateur des établissements français de l'Inde de 1891 à 1909. Il est secrétaire du Sénat de 1894 à 1896. En 1905 il vote pour la loi de Séparation des églises et de l'État. Au Sénat il a une importante activité parlementaire.

Ministre des Travaux publics du 17 septembre au 1er novembre 1898 dans cabinet Brisson

Par la suite, il est élu Président de l'Alliance républicaine démocratique.

À son décès, Jules Godin est Président du Conseil d'Arrondissement de Rambouillet (Yvelines).

Il est l'auteur d'un ouvrage paru en 1892 : Commentaire de la loi de frais de justice.

Notes et référencesModifier

  1. Du 16/04/1876 au 25/06/1877 et du 11/11/1877 au 27/10/1881
  2. Fiche sycomore de l'Assemblée nationale

Voir aussiModifier