Ouvrir le menu principal

Jules Danilo
Biographie
Date de naissance (24 ans)
Lieu de naissance Milan, (Italie)
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière professionnelle
Années d'activité depuis 2009
Équipe Ongetta-Rivacold (Honda)
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Moto3 76 _ _ _
Palmarès
1er 2e 3e
Moto3 _ _ _

Jules Danilo, né le à Milan, est un pilote de vitesse moto français.

Sommaire

Biographie[1]Modifier

À 5 ans, alors que sa famille habite en Chine, il débute sur un PW50, puis enchaîne sur une pocket bike et enfin sur une Metrakit 70 que son père fait importer d’Espagne et qui sera sa première machine à vitesses. À leur retour en europe en 2008, il participe avec son frère (Simon) à la MiniBike Academy encadrée par Nicolas Dussauge et la FFM. Jules débute la moto en compétition en 2009 en Junior Cup, championnat qu’il gagne dès la première année, alors que sa saison avait plutôt mal commencée. Puis il décide de passer en Open 125 cm3 pour la saison 2010, où il monte en puissance tout au long de la saison, finissant par jouer aux avant-postes, remportant deux courses et réalisant trois poles, mais suite deux à casses moteurs, alors qu’il est en tête du championnat, le titre lui échappe.
La saison 2011 est, comme il le définit lui-même, « un passage à vide », une saison à oublier. Une appréhension dû à un manque de confiance en sa machine s'étant installée.
En 2012, il entame une bonne première année en Championnat de France Moto3, au côté de Hugo Casadesus et roule également en Championnat d’Espagne. Le CEV le fait rapidement progresser et lors des courses françaises, Jules est rapidement très à l’aise, signant d’excellents chronos. Il clôt cette saison, après avoir gagné cinq courses et décroché six poles, sur un titre de Vice-Champion de France Moto3.
Le millésime 2013 commence de belle manière pour Jules qui lors de la première manche du Championnat de France au Mans, termine second derrière Livio Loï. Mais ce dernier étant étranger, ses points ne sont pas comptabilisés au classement général, Jules repart donc avec la première place. Cette saison, Jules décide de la consacrer au CEV, le très difficile et réputé Championnat Espagnol, considéré comme « l’anti-chambre des Grands Prix ». Grâce à sa belle prestation Mancelle, le jeune pilote est sélectionné pour participer, en tant que Wild card au sein du team Marc VDS, au Grand Prix de France Moto3. Une course positive avec d'intéressants chronos malgré une chute, qui lui a valu une ouverture vers un avenir en GP. L’équipe qui l’a accueillie semblant intéressée pour lui offrir une place, selon les résultats obtenus durant l'année. Une semaine plus tard, Marc VDS décide de soutenir Jules pour la course d’Aragon, où il décroche sa meilleure place en CEV, terminant 5e.
Il dispute par la suite trois autres courses en Moto3 en tant que remplaçant de Danny Webb chez Ambrogio Racing, qui décide par la suite de lui confier une Mahindra pour sa première saison complète en 2014.
Le jeune français passe en 2015 chez Ongetta-Rivacold et pilote une Honda avec laquelle il marque douze points au championnat. Pour 2016, il poursuit avec le même team.

En 2017, le pilote français signe dans le team Nashi qui évolue en championnat Moto 2[2].

A la fin de la saison 2017-2018, les résultats ne sont pas là et Jules quitte les championnats du monde pour le World Supersport, branche du Superbike, au sein de l'équipe CIA Landlord Insurance Honda[3].

StatistiquesModifier

Par saisonModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2017)

Année Catégorie Équipe Moto Courses Victoires Podiums Poles M. tour Points Position
2013 Moto3 Marc VDS Racing Team Kalex KTM 4 0 0 0 0 0 NC
Ambrogio Racing Suter Honda
2014 Moto3 Ambrogio Racing Mahindra 18 0 0 0 0 2 30e
2015 Moto3 Ongetta-Rivacold Honda 18 0 0 0 0 12 26e
2016 Moto3 Ongetta-Rivacold Honda 18 0 0 0 0 58 20e
2017 Moto3 Marinelli Rivacold Snipers Honda 18 0 0 0 0 29 21e
Total 76 0 0 0 0 101
  • *saison en cours

Statistiques par catégorieModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2017)

Catégorie Année 1er GP 1er Podium 1re Victoire Courses Victoires Podiums Pole M.tours¹ Points Titres
Moto3 2013-   FRA 2013 76 0 0 0 0 101 0
Total 2013- 76 0 0 0 0 101 0

Statistiques par courseModifier

(Les courses en gras indiquent une pole position; les courses en italiques indiquent un meilleur tour en course)

Année Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Position Points
2013 Moto3 Kalex KTM QAT AME SPA FRA
Ab.
ITA CAT NED CZE
24
GBR RSM ARA MAL AUS JPN VAL NC 0
Suter Honda GER
28
IND
21
2014 Moto3 Mahindra QAT
Ab.
AME
22
ARG
24
SPA
27
FRA
Ab.
ITA
22
CAT
27
NED
22
GER
17
IND
16
CZE
18
GBR
25
RSM
26
ARA
14
JPN
19
AUS
22
MAL
17
VAL
Ab.
30e 2
2015 Moto3 Honda QAT
20
AME
Ab.
ARG
Ab.
SPA
12
FRA
Ab.
ITA
Ab.
CAT
16
NED
16
GER
15
IND
14
CZE
27
GBR
Ab.
RSM
Ab.
ARA
22
JPN
19
AUS
Ab.
MAL
11
VAL
16
26th 12
2016 Moto3 Honda QAT
11
ARG
26
AME
9
SPA
9
FRA
Ab.
ITA
11
CAT
Ab.
NED
6
GER
9
AUT
16
CZE
11
GBR
13
RSM
14
ARA
19
JPN
16
AUS
9
MAL
Ab.
VAL
26
20e 58
2017 Moto3 Honda QAT
17
ARG
22
AME
13
SPA
12
FRA
7
ITA
Ab.
CAT
Ab.
NED
5
GER
14
CZE
Ab.
AUT
16
GBR
22
RSM
Ab.
ARA
20
JAP
18
AUS
Ab.
MAL
Ab.
VAL
19
21e 29
Système d’attribution des points
Position  1er   2e   3e   4e   5e   6e   7e   8e   9e   10e   11e   12e   13e   14e   15e 
Points 25 20 16 13 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

RéférencesModifier

  1. « Dossier Pilotes Français: Jules Danilo, l’avenir de la Moto3 », sur offbikes.com,
  2. « Moto2 2018 : Jules Danilo a tout à apprendre », sur Paddock GP, (consulté le 14 mars 2019)
  3. « Jules Danilo rejoint le World Supersport », sur fr.motorsport.com (consulté le 14 mars 2019)

Liens externesModifier