Juan Francisco Manzano

Juan Francisco Manzano
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Statut
Esclave (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Juan Francisco Manzano, né en 1797 à La Havane et mort en 1854 dans la même ville, est un écrivain cubain, né esclave, auteur de poèmes et d'une autobiographie, Autobiografía de un esclavo. Etant un esclave urbain, il eut un statut privilégié puisqu'il logeait dans la maison de sa première maîtresse en tant que « chien de salon ».

ŒuvresModifier

  • Un esclave-poète à Cuba au temps du péril noir : autobiographie (texte espagnol avec traduction française et commentaires d'Alain Yacou), Karthala, Centre d'études et de recherches caraïbéennes, université des Antilles et de la Guyane, 2004, 155 p. + pl. (ISBN 2-8458-6560-0)

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Marie-Claire Alexandrine-Sinapah, Itinéraires d'un esclave poète à Cuba : Juan Francisco Manzano, 1797-1854, entre littérature et histoire, l'Harmattan, Paris, 2012, 267 p. (ISBN 978-2-296-96969-8) (texte remanié d'une thèse)
  • (es) José Gomariz, Colonialismo e independencia cultural : la narración del artista e intelectual hispanoamericano del siglo XIX, Editorial Verbum, Madrid, 2005, 169 p. (ISBN 84-7962-327-6)
  • Karim Ghorbal, "De la conceptualisation de l'esclave : Juan Francisco Manzano ou la création d'un personnage conceptuel au service de l'élite créole réformiste au cours de la première moitié du XIXème siècle". Histoire(s) de l'Amérique Latine 2, 2007 (http://www.hisal.org/revue/article/ghorbal2007-1).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier