Joseph Nasrallah

Monseigneur Joseph Nasrallah, né le à An-Nabk en Syrie, décédé le à Damas, est un ecclésiastique syrien, qui fut exarque de l'Église grecque-catholique melkite (Patriarcat Melkite d'Antioche), curé de Saint-Julien-le-Pauvre pendant quarante ans[1] et représentant du patriarche auprès du gouvernement français[2].

Joseph Nasrallah
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
DamasVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion

Outre ses tâches d'homme d'Église, il construisit une œuvre scientifique d'inventaires systématiques de manuscrits arabes chrétiens à une monumentale histoire du mouvement littéraire dans l'Église melchite[3].

Il reçut en 1992 la médaille de vermeil du Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises pour l'ensemble de ses travaux sur l’Église melchite[4].

OuvragesModifier

 
Plaque 79 rue Galande (5e arrondissement de Paris), où il vécut.
  • Saint Jean de Damas, son époque, sa vie, son œuvre, 1950
  • Marie dans la sainte et divine liturgie byzantine, 1955
  • Chronologie des patriarches melchites d'Antioche de 1250 à 1500, 1969[5]
  • " Marie dans l'épigraphie, les monuments et l'Art du Patriarcat d'Antioche du IIIe au VIIe siècle ", chez Dar Al-Kalima, Beyrouth
  • Histoire du mouvement littéraire dans l'Église melchite du Ve au XXe siècle, en plusieurs volumes

RéférencesModifier