Joseph Mignotte

Joseph Mignotte
Joseph Mignotte

Naissance
Auxonne (Côte d'Or)
Décès (à 72 ans)
Rennes (Ille-et-Vilaine)
Origine Drapeau de la France France
Arme Cavalerie
Gendarmerie
Grade Général de brigade
Années de service 17711815
Distinctions Officier de la Légion d'honneur

Joseph Mignotte, né le à Auxonne (Côte d'Or), mort le à Rennes (Ille-et-Vilaine), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de serviceModifier

Il entre en service le , comme canonnier dans le régiment de Grenoble, il passe le dans le 2e régiment de cavalerie. Il est nommé lieutenant le , puis capitaine à l’armée du Rhin le , et il prend les fonctions d’aide de camp du général Kléber au siège de Mayence. Il est promu adjudant-général chef de bataillon provisoire le , et le suivant, il rejoint la Vendée, avec l’Armée de Mayence. En , il est envoyé à l’armée des côtes de Cherbourg, et le suivant, il est nommé chef de brigade temporaire. Le , son grade d’adjudant-général chef de bataillon est confirmé par le Comité de salut public.

Il est promu général de brigade le à l’armée des côtes de l’Océan, et le il est transféré à l’armée du Rhin, puis à l’armée d’Italie le . Le , il commande la 5e brigade de cavalerie de la 1re division du général Masséna, puis le la 1re brigade de la 3e division de cavalerie du général Rey.

Le , il est admis dans la gendarmerie avec le grade de chef de brigade pour compter du , et le , il est affecté à la 11e légion de gendarmerie à Rodez. Le , il commande avec le grade de colonel la 4e légion de gendarmerie à Rennes, et il est fait officier de la légion d’honneur le .

En 1808, il prend provisoirement le commandement du département d’Ille-et-Vilaine, et le ], il devient chef de la 23e légion de gendarmerie. En , il est nommé provisoirement commandant du département de la Gironde, et le , il est à la tête de la 10e légion de gendarmerie. Il est admis à la retraite le .

Il meurt le , à Rennes.

SourcesModifier