Ouvrir le menu principal

Joseph Louis Cornier-Miramont

peintre et sculpteur français né à Sète
Joseph Louis Cornier-Miramont
Naissance
Décès
Nom de naissance
Joseph Louis Cornier
Nationalité
Activité
Maître
Œuvres principales
Une Vitrine au musée du Luxembourg, 1899, Sète, musée Paul-Valéry

Joseph Louis Cornier-Miramont, né le à Sète[1] et mort dans la même ville le [2], est un peintre et sculpteur français.

Sommaire

BiographieModifier

 
Attribué à Joseph Louis Cornier-Miramont, Portrait d'homme (1903), collection particulière non sourcée.

Joseph Louis Cornier-Miramont est le fils d'Emmanuel Cornier, tonnelier à Sète, et de Marie-Thérèse Miramond. Après une formation à l'école des beaux-arts de Montpellier, puis aux Beaux-Arts de Paris, il expose dès 1905 au Salon des artistes français[3]. En 1908, il est l'élève de l'Académie Julian à Paris[4] dans les ateliers de Gustave Moreau et François Flameng.

Il épouse Laure Valentine Jeanne Cère, fille de l'ancien préfet Paul Cère propriétaire des thermes de Lamalou-le-Bas[5] à Lamalou-les-Bains, le à Paris[6].

Son admiration pour l'œuvre de Velasquez qu'il a étudiée lors d'un séjour en Espagne explique sa prédilection pour le portrait. Sa femme meurt le 26 juillet 1936 à Lamalou-les-Bains. Retourné dans sa ville natale, il lui survit cinq ans et meurt en 1941. Il repose au cimetière marin de Sète.[7]

ŒuvresModifier

Œuvres dans les collections publiquesModifier

Œuvres référencéesModifier

  • Buste du Dr Gauthier, sénateur de l'Aude, 1902[9].
  • À l'église, Salon de 1905, no 486[10].
  • Portrait de M…, Salon 1908, no 432[11].
  • Portrait de vieille Catalane, Salon 1910, no 518[12].

ExpositionsModifier

  • 1907 : exposition des Amis des arts, Versailles. Prix du salon[13].
  • 1907 : 13e Salon de la Société artistique de Pontoise[14].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier