José Benlliure y Gil

artiste espagnol
José Benlliure y Gil
Jose Benlliure y Gil self-portrait.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Cabañal-Cañamelar (en) ou ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Fratrie
Mariano Benlliure
Juan Antonio Benlliure y Gil (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

José Benlliure y Gil, né à Valence le et mort dans la même ville le , est un peintre espagnol.

BiographieModifier

 
José Benlliure y Gil, Carnaval à Rome, 1881, Musée Carmen Thyssen, Malaga
 
José Benlliure y Gil, Messe, Musée des Beaux-Arts de Valencia
 
José Benlliure y Gil, Apothéose de Saint François

José Benlliure y Gil, né dans le quartier Cabañal-Cañamelar de Valence, appartenait à une famille d'artistes. Son père Juan Antonio était un peintre décorateur, spécialisé dans la peinture ornementale, avec des éléments floraux et trompe-l'œil. De sa mère, Angela Gil, José Benlliure prit son deuxième nom de famille. Son fils aussi, José Benlliure Ortiz (1884–1916) a été un peintre. À la mort précoce de son fils, José en donna plusieurs oeuvres au Musée des Beaux-Arts de Valencia « Saint Pie V ». Son neveu était l'architecte, sculpteur et peintre José Luis Benlliure López de Arana, qui était fils du sculpteur Mariano Benlliure, frère de José; un autre frère de José et de Mariano, Juan Antonio Benlliure y Gil, a été un peintre.

Formation et activités artistiquesModifier

Après ses études à l'Académie royale des beaux-arts de San Carlos de Valence, José Benlliure collabora avec son père et compléta sa formation artistique dans l'atelier du peintre Francisco Domingo y Marqués. À partir de l'an 1875, il envoya ses œuvres à l'Exposition de Madrid. Au Salon de Paris il expose des tableaux de genre, sur des sujets espagnols et des peintures à caractère religieux, dans lesquels il exprimait son adhésion profonde au Christianisme. Il a été séduit par le Symbolisme et sa peinture devint de plus en plus diaphane, poétique, presque un rêve surréaliste, qui transposait l'image concrète dans une réalité abstraite.

S'installant à Rome, il devient un point de référence pour la colonie d'artistes espagnols. Il épousa Maria Ortiz en 1880 et son fils naquit à Rome. De 1903 à 1913, il a été professeur à l'Académie espagnole des beaux-arts de Rome. Le roi d'Espagne Amédée Ier lui commanda le portrait de son fils Emmanuel-Philibert de Savoie, devenu infant d'Espagne et Prince des Asturies[1].

Il occupa un fauteuil à l'Académie royale des beaux-arts Saint-Ferdinand (Madrid), à l'Accademia di San Luca (Rome), à l'Académie royale des beaux-arts de San Carlos (Valencia), à l'Académie des beaux-arts de Brera (Milan) et a l'Académie des beaux-arts de Munich.

ŒuvresModifier

  • Le mois de Marie à Valence, Neue Pinakothek, Munich
  • Saint François, Neue Pinakothek, Munich
  • La vision du Colisée (it), Musée des Beaux-Arts de Valence « Saint Pie V »
  • Vision des martyrs à Rome, Musée provincial des Beaux-Arts San Carlos, Valence

NotesModifier

  1. Bénézit 1999, p. 103.

BibliographieModifier

  • (es) Bernardino de Pantorba, Historia y crítica de las exposiciones nacionales de bellas artes celebradas en España, Madrid, Ed. Alcor, .
  • (es) Museo de Bellas Artes Valencia, Felipe María Garín Ortíz de Taranco, Catálogo-guía del Museo Provincial de Bellas Artes de San Carlos, Valencia, Servicio de Estudios Artísticos, Institución Alfonso El Magnánimo, , p. 18.
  • (es) Manuel Muñoz Ibáñez, La pintura contemporánea del País Valenciano (1900-1980), Valencia, Editorial Prometeo, , p. 391.
  • (es) Victoria E. Bonet Solves, José Benlliure Gil (1855–1937): el oficio de pintor, Valencia, Ayuntamiento de Valencia, .
  • Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. II, Paris, Gründ, .
  • (es) José Benlliure Gil (1855–1937), Valencia, Generalitat Valenciana, . (Exposition au "Centre del Carme", 15 Mai-31 Août 2008.)
  • (es) Naturalia : Museo de Bellas artes de Valencia, San Pio V, 21 mayo-23 noviembre 2014, Valencia, Generalitat valenciana, .

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Ressources relatives aux beaux-arts  :