Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belda.
José Belda
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom de naissance
José Belda Mira
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
OntinyentVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2009-2011Asfaltos Guerola-CA Valencia Terra i Mar
2012GSport-CA Valencia Terra i Mar

José Belda Mira (né le à Ontinyent, province de Valence en Espagne) est un coureur cycliste amateur espagnol.

BiographieModifier

Né à Ontinyent, dans la province de Valence, José Belda commence le cyclisme sur le tard, à l'âge de 26 ans. Non apparenté à Vicente Belda, il fait ses débuts en compétition au plus haut niveau amateur espagnol à 30 ans[1]. En 2006, il gagne notamment la deuxième étape du Tour de Galice[2].

En 2007, un taux d'hématocrite supérieur à 50% l'empêche de prendre le départ du Grand Prix Macario[1]. Quelques mois plus tard, il remporte son premier Tour de Tenerife[3]. En 2008, il confirme en remportant plusieurs victoires, dont la Quebrantahuesos, l'une des marches cyclotouristes les plus réputées et difficiles du pays[4].

De 2009 à 2011, il est le meilleur coureur amateur en Espagne. Victorieux à de nombreuses reprises, il s'illustre tout particulièrement durant la saison 2011 en remportant 30 succès, un record, parmi lesquels la plupart des épreuves par étapes du calendrier amateur espagnol (Tour des comarques de Lugo, Tour de Castellón, Tour de Tenerife, Tour de la province de Valence, Tour de Galice, Tour de Cantabrie). Ces performances exceptionnelles attirent l'attention d'équipes professionnelles espagnoles, comme Geox-TMC et Movistar[1]. Cependant, elles font déjà susciter des doutes auprès de certains suiveurs espagnols[5].

Au cours de l'année 2012, il se montre de nouveau à son avantage en signant de nouvelles victoires sur le circuit espagnol[1]. Au mois de mai, il se distingue parmi les professionnels en terminant troisième de l'étape reine et quatrième au classement général du Tour de la communauté de Madrid, sous les couleurs d'une sélection nationale espagnole[6]. Le manager de l'équipe Movistar Eusebio Unzué, qui le suit depuis un certain temps, envisage alors de lui donner sa chance chez les professionnels la saison suivante. Cependant, l'UCI annonce qu'il a fait l'objet de deux contrôles anti-dopage positifs à la méthyltestostérone et à l'acide ritalinique, respectivement sur la Prueba Loinaz et le Tour de León, qu'il avait remporté[1].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2009 2010 2011 2012
UCI Europe Tour 651e[7] 1 064e[8] 437e[9] 159e[10]

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (es) « Dos positivos del Armstrong aficionado », sur abc.es,
  2. (es) « Elite y sub-23: José Belda se lleva la segunda etapa de la Vuelta a Galicia », sur fccv.es,
  3. (es) Agustín Arias, « Belda y Reyes », sur eldia.es,
  4. (es) « José Belda fue el más rápido en la Quebrantahuesos », sur elperiodicodearagon.com,
  5. (es) Iban Vega, « José Belda y las tonterías del sistema », sur joanseguidor.com,
  6. (es) « José Belda: "He demostrado que también puedo ir rápido en profesionales" », sur esciclismo.com,
  7. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier