Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bru.

Jonathan Bru
Image illustrative de l’article Jonathan Bru
Biographie
Nom Jonathan Pierre Bru
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Maurice Mauricien
Nat. sportive Drapeau : Maurice Mauricien
Naissance (34 ans)
Lieu Neuilly-sur-Seine (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1996-1999Drapeau : France Paris FC
1999-2000Drapeau : France CS Brétigny
1998-2001Drapeau : France INF Clairefontaine
2001-2004Drapeau : France Stade rennais
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2004-2006Drapeau : France Stade rennais002 0(0)
2006-2008Drapeau : France FC Istres024 0(1)
2008-2009Drapeau : Chypre AE Paphos020 0(0)
2009-2010Drapeau : Portugal Académica de Coimbra004 0(0)
2010-2011Drapeau : Portugal UD Oliveirense034 0(2)
2011-2012Drapeau : Portugal Moreirense FC017 0(2)
2012-2014Drapeau : Australie Melbourne Victory020 0(0)
2014-2015Drapeau : Portugal UD Oliveirense 029 0(3)
2016Drapeau : France AS Poissy 007 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2001Drapeau : France France -16 ans006 0(0)
2001-2002Drapeau : France France -17 ans013 0(1)
2002-2003Drapeau : France France -18 ans008 0(1)
2003-2004Drapeau : France France -19 ans008 0(1)
2004-2005Drapeau : France France espoirs001 0(0)
2010-2016Drapeau : Maurice Maurice 020 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 janvier 2017

Jonathan Pierre Bru, né le 2 mai 1985 à Neuilly-sur-Seine en France, est un footballeur international mauricien évoluant au poste de milieu de terrain. Il est le frère de Kévin Bru, également footballeur professionnel.

Sommaire

BiographieModifier

Jonathan Bru est un milieu défensif, formé à l’INF Clairefontaine puis au Stade rennais. Sous les couleurs de l'INF, invaincu toute la saison, il remporte la Coupe nationale des moins de 15 ans 2000-2001 face à l'AS Saint-Étienne[1]. Il fréquente régulièrement toutes les sélections nationales de l’équipe de France dès -15 ans aux espoirs.

C'est Laszlo Boloni qui le lance dans sa carrière au plus haut niveau sous le maillot du stade rennais. Jonathan fait partie de la génération Briand, Gourcuff, Faty au centre de formation de Rennes.

Après un passage à Istres de deux ans, il s'engage ensuite avec l'AE Paphos à Chypre puis signe ensuite avec le club portugais de l'Académica de Coimbra. Le , il signe un contrat d'une année avec l'UD Oliveirense[2].

Il compte 36 sélections en équipe de France jeunes (-16 ans, -17 ans, -18 ans, -19 ans, -21 ans, espoirs) pour 3 buts. En 2010, il décide de jouer pour Maurice, le pays d'origine de ses parents[3]. Le , pour sa première sélection, il marque un but face au Cameroun en éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2012[4].

Lors de la rentrée 2017, il s'inscrit à la formation de manager général de club sportif dispensée par le Centre de droit et d'économie du sport de Limoges[5].

PalmarèsModifier

  • 2001 : Champion de France -15 ans avec l’INF Clairefontaine.
  • 2002 : Champion de France -17 ans avec le Stade rennais.
  • 2002 : Vice-champion d’Europe avec l’équipe de France des moins de 17 ans.
  • 2003 : Vainqueur de la Coupe Gambardella avec le Stade rennais.
  • 2005 : Vainqueur du Tournoi de Toulon avec l’équipe de France espoirs.

StatistiquesModifier

  •   1 match et 0 but en Ligue 1
  •   9 matchs et 0 but en Ligue 2
  •   14 matchs et 1 but en National
  •   30 matchs et 4 but en 1re division portugaise

Notes et référencesModifier

  1. Frédéric Hamelin & Hugo Lebrun, « Finales jeunes : les sentiers de la gloire », Onze Mondial, no 150,‎ , p. 26-27 (ISSN 0995-6921)
  2. (pt) « Oliveirense: Jonathan Bru é reforço », sur ojogo.pt, (consulté le 26 juillet 2010)
  3. Kendy Mangra, « Jonathan Bru, jeune footballeur: « Je rêve de jouer pour le Club M » », sur lexpress.mu, (consulté le 5 septembre 2010)
  4. « Eto'o lance le Cameroun », sur lequipe.fr, (consulté le 5 septembre 2010)
  5. François Desnoyers, « Yann Bonato, Thierry Omeyer et Thomas Voeckler dans la nouvelle promotion du CDES de Limoges », sur www.lepopulaire.fr, Le Populaire du Centre, (consulté le 7 juin 2018)

Liens externesModifier