Ouvrir le menu principal

John Trout Greble

militaire américain

John Trout Greble
John Trout Greble

Naissance
Philadelphie
Décès (à 27 ans)
Comté de York (Virginie)
Mort au combat
Allégeance Flag of the United States (1861-1863).svg Union
Grade Union army 1st lt rank insignia.jpg First Lieutenant
Années de service 1854-1861
Conflits Guerre de Sécession
Faits d'armes Bataille de Big Bethel
Hommages Fort Grebel

John Trout Greble, né à Philadelphie le et décédé à Big Bethel le , est un officier de l'armée régulière de l'Union pendant la guerre de Sécession.

BiographieModifier

John Trout Greble est le fils aîné de Edwin et Susan Virgina Greble[1]. Diplômé de l'académie militaire des États-Unis (West Point) en 1854 et de l'école d'artillerie de l'armée, il était stationné à Fort Monroe quand la guerre de sécession éclate[2],[note 1].

Bataille de Big BethelModifier

Article détaillé : Bataille de Big Bethel.

Il est tué durant la bataille de Big Bethel[note 2] le en tant que lieutenant, commandant une batterie du 2nd United States Regular Artillery en Virginie[2].

Les forces de l'Union sous le commandement du général Ebenezer Peirce avaient entrepris une marche de nuit pour attaquer les positions confédérées, près de l'église de Big Bethel, qui s'étendaient à partir du quartier général du colonel John Maguder à Yorktown.

Son commandement d'une batterie d'artillerie face à l'ennemi avait presque changé le cours de la bataille[3].

Cela fait de lui le premier officier diplômé de West Point à mourir au combat pendant le conflit[4].

Il a alors été promu lieutenant-colonel à titre posthume.

Il est enterré au cimetière de West Laurel Hill à Bala Cynwyd[5].

HommagesModifier

Son nom fut donné à un fort de la guerre de Sécession[6]. Le fort Greble faisait partie des défenses de Washington et protégeait la jonction de la rivière Anacostia et du Potomac.

BibliographieModifier

  • (en) Frank Moore, Heroes and martyrs : notable men of the time : biographical sketches of military and naval heroes, statesmen and orators, distinguised in the American crisis of 1861-62, New York, G.P. Putnam, , 253 p. (OCLC 123496578)
  • (en) Benson John Lossing, Memoir of Lieut.-Col. John T. Greble, of the United States Army, Philadelphie, Philadelphia : Printed for Private Circulation, , 128 p. (OCLC 367952650, lire en ligne)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Frank Moore, The Portrait Gallery of the War, Civil, Military, and Naval: A Biographical Record, D. Van Nostrand, , 353 p.
  2. a et b Moore 1862, p. 86.
  3. (en) Garrisson Webb, Friendly Fire in the Civil War : more Than 100 True Stories of Comrade Killing Comrade, Nashville, Rutledge Hill Press, , 229 p. (OCLC 40926511).
  4. (en) John V. Quarstein, Big Bethel : the first battle, Charleston, History Press, , 157 p. (ISBN 978-1609493547, OCLC 710903915), p. 103.
  5. Lieut John Trout Greble, fiche du lieutenant Grebele sur Find a Grave (consulté le 2 juillet 2014).
  6. Civil War Defenses of Washington - National Battery Carroll and Fort Greble, site du National Park Service (consulté le 2 juillet 2014).