John Thomas (photographe)

John Thomas, né le à Llanfair Clydogau et mort le à Liverpool, est un photographe britannique d'origine galloise. Il est connu pour ses portraits et ses photos de bâtiments religieux[1].

John Thomas
My mother (sitting) Shan y Lliwdy and Bontfaen maid.jpg
Un des nombreux portraits de John Thomas: sa mère, au centre, avec Mme Shan y Lliwdy (à gauche) et Mlle Bontfaen (1867, John Thomas Collection, National Library of Wales)
Naissance
Décès
Sépulture
Anfield Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
William Thelwall Thomas (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Né à Llanfair Clydogau (proche de Lampeter) en 1838, John Thomas étudie dans le village de Cellan. Durant une courte période, il travaille comme salarié dans un magasin de tissus à Lampeter. En 1853, il rejoint Liverpool à pied et il y reste dix ans, toujours comme employé dans un magasin de tissus.

En 1863, il devient directeur d'un atelier de photographie à Liverpool. En 1867, il fonde la "Galerie Cambrian" à Liverpool, un atelier qui produit des cartes de visite et de vœux.

Il décède en 1905 dans la maison de son fils Albert Ivor (1870-1911). Il est enterré au cimetière de Anfield (en), à Liverpool[2].

Liens familiauxModifier

Marié à Elizabeth, John Thomas est le père du chirurgien William Thelwall Thomas (en), pionnier des techniques antiseptiques.

Dans les collections publiquesModifier

John Thomas a vendu une sélection d'environ 3 100 négatifs à l'historien et auteur Sir Owen Morgan Edwards (en). Ses descendants les ont ensuite offerts à la Bibliothèque nationale du pays de Galles ; dans les années 1970, la collection a été cataloguée et préparée pour devenir accessible avec des nouvelles techniques. La collection a été digitalisée en 2001.

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Dictionary of Welsh Biography », sur wbo.llgc.org.uk (consulté le 8 mai 2016)
  2. (en) « Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography - Thomas, John (1838–1905) », sur books.google.com (consulté le 8 mai 2016)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Hilary Woollen, Alistair Crawford, John Thomas, 1838–1905, photographer, 1977, Llandysul : Gomer Press (ISBN 978-085088457-9)
  • Iwan Meical Jones, Hen ffordd Gymreig o fyw: ffotograffau John Thomas ("A Welsh way of life: John Thomas photographs"), 2008, Tal-y-bont, Ceredigion : Y Lolfa (ISBN 978-184771071-0)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :