Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Stuart et Stuart.

John Stuart
Illustration.
John II Stuart, portrait au crayon, école de François Clouet, musée Condé, vers 1533.
Fonctions
Gouverneur d'Auvergne
Héritier du trône d'Écosse
Prédécesseur Alexandre Stuart
Successeur James Hamilton
Régent du royaume d'Écosse
Monarque Jacques IV d'Écosse
Prédécesseur Marguerite Tudor
Successeur Marguerite Tudor
Héritier du trône d'Écosse
Prédécesseur Jacques Stuart
Successeur Alexandre Stuart
Héritier du trône d'Écosse
Prédécesseur Arthur Stuart
Successeur Jacques Stuart
Héritier du trône d'Écosse
Prédécesseur Jacques Stuart
Successeur Arthur Stuart
Héritier du trône d'Écosse
Prédécesseur Jacques Stuart
Successeur Jacques Stuart
Biographie
Titre complet Duc d'Albany
comte de March
Date de décès
Lieu de décès Mirefleurs (Royaume de France)
Père Alexandre Stuart
Mère Anne de La Tour d'Auvergne
Conjoint Anne d'Auvergne

John Stuart (1481 ou 14842 juillet 1536), comte de March, duc d'Albany de 1485 à 1536, régent d’Écosse de 1515 à 1524 ainsi que comte-consort d'Auvergne était le fils d’Alexandre Stuart, premier duc d'Albany, et d'Anne de La Tour-d'Auvergne, elle-même fille de Bertrand VI de La Tour d'Auvergne, comte d'Auvergne et Louise de La Trémoille[1].

BiographieModifier

Il devient régent du jeune roi Jacques V d'Écosse le 10 juillet 1515 après avoir évincé la mère de ce dernier, Marguerite Tudor.

Partisan de l’alliance française il doit faire face à des troubles intérieurs fomentés par le parti pro-anglais qui soutenait la reine-mère. Il est entraîné à la guerre contre l’Angleterre qui lui inflige à partir de 1522 une série de défaites militaires qui l’obligèrent à renoncer à la régence et à quitter l’Écosse en 1524. Il se met alors au service du roi de France, et participe à la désastreuse campagne d'Italie de François Ier, de 1525[1]. En 1526 Il est promu chevalier de l'Ordre de Saint-Michel et nommé 6e Gouverneur d'Auvergne le 28 février 1529 fonction qu'il occupe jusqu'au 18 mai 1536[2]. Il meurt au château de Mirefleurs en Auvergne, le 2 juillet 1536.

Marguerite Tudor reprit la régence qu’elle exerça avec un conseil de 6 membres puis à partir de 1525 avec son second époux Archibald Douglas, 6e comte d'Angus.

Mariage et descendancesModifier

John Stuart avait épousé, le 8 juillet 1505, sa cousine, Anne d'Auvergne, comtesse d’Auvergne de 1501 à sa mort en 1524. Elle était fille de Jean III de La Tour-d'Auvergne comte d’Auvergne. Cette union demeura stérile[1].

Il n'eut qu'un enfant qui survécut à l'enfance, Éleanor, qu'il eut d'une liaison avec Jean (Jeanne en français) Aberneth[1]. Elle émigra plus tard en France et épousa Jean de l'Hôpital, comte de Choisy, en 1547[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Elizabeth Bonner, « Stewart, John, second duke of Albany (c.1482–1536) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004 ; édition en ligne, mai 2006.
  2. Jean Duquesne Dictionnaire des Gouverneurs de Province Éditions Christian, Paris 2002 (ISBN 2864960990) p. 88.