John Fox Burgoyne

John Fox Burgoyne
Image dans Infobox.
Photo de John Fox Burgoyne par Roger Fenton en 1855.
Fonctions
Connétable de la Tour de Londres
-
Lord-lieutenant de Tower Hamlets
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
KensingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Susan Caulfield (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Maria Sophia Burgoyne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Charlotte Rose (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Hugh Talbot Burgoyne (en)
Caroline Burgoyne (d)
Margaret Anne Burgoyne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Arme
Grade militaire
Conflits
Distinction

John Fox Burgoyne (), 1er baronnet, est un maréchal de camp britannique.

BiographieModifier

Burgoyne est le fils illégitime du général John Burgoyne et de la chanteuse d'opéra Susan Caulfield. En 1798, il est promu second lieutenant du Corps des Ingénieurs royaux britannique. Il affronte les armées de Napoléon Ier, dans les Pyrénées sous les ordres du Duc de Wellington. Wellington l'envoie à Burgos puis plus tard à Saint-Sébastien pour participer au siège de Rosetta. Lors de la guerre de 1812, il se bat sous les ordres du général Pakenham en tant que lieutenant-colonel et participe à la bataille de La Nouvelle-Orléans.

En 1826, Burgoyne accompagne le général Clinton (en) au Portugal. Promu colonel en 1831, il devient général de division, en 1838, et inspecteur-général des fortifications, en 1845.

Pendant la Grande Famine en Irlande, Burgoyne déploie des efforts considérables pour soulager le peuple de la famine. En 1851, il est promu lieutenant-général. Avant le début de la guerre de Crimée, il se rend à Constantinople pour aider à sa fortification et à la fortification des Dardanelles. Pendant le siège de Sébastopol, il organise le bombardement de Malakoff. À son retour en Angleterre, en 1856, il reçoit une baronnie. Burgoyne devient membre de la Royal Society le . En 1865, il devient commandant de la Tour de Londres et prend sa retraite en 1868, avec le grade de Field Marshal.

John Fox Burgoyne meurt le à Londres. Il est le père de Hugh Talbot Burgoyne (en).

BibliographieModifier

  • Treatise on the Blasting and Quarrying of Stone, Londres: 1852.
  • Military Opinions of Sir John Fox Burgoyne, Londres: 1859.

RéférencesModifier

(en) « John Fox Burgoyne », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [Fox Burgoyne   (en) Lire en ligne sur Wikisource].

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :