John Carver (gouverneur)

Un des leaders des Pilgrim Fathers implantés à Plymouth
John Carver
John Carv.jpg
Fonctions
Governor of Plymouth Colony
-
Gouverneur
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cole's Hill (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Katherine White (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

John Carver, né avant 1584 en Angleterre et mort en 1621 à Plymouth (Massachusetts), est l'organisateur du voyage du Mayflower, qui, en 1620, a amené un groupe de dissidents anglais, aujourd'hui célèbres sous le nom de « Pères pèlerins », d'Angleterre au Massachusetts.

Dissident réfugié à Leyde (Provinces-Unies), à la fin des années 1600, aux côtés d'autres dissidents anglais, il organise le départ d'une partie de sa congrégation pour la colonie de Virginie à la fin des années 1610. Après avoir amené les Pères pèlerins en Amérique, John Carver est le premier signataire du Mayflower Compact (novembre 1620) et devient le premier gouverneur de la colonie de Plymouth.

La signature du Mayflower Compact, tableau d'Edward Percy Moran, conservé au musée de Plymouth. John Carver y est représenté.

John Carver avant le voyage du MayflowerModifier

On sait peu de choses.

En 1609, lui et son épouse sont membres de la congrégation wallonne de Leyde. Les Provinces-Unies, issues de l'insurrection des Pays-Bas contre Philippe II, notamment la province de Hollande, accueillent en effet de nombreux protestants des provinces du sud des Pays-Bas, sous le contrôle du roi d'Espagne, mais aussi des protestants anglais persécutés par le roi Jacques Ier.

Il devient diacre de la congrégation en 1609, à environ 25 ans. Le 10 juillet 1609, ont lieu les funérailles d'un enfant Carver, et son épouse meurt peu après.

Il se remarie ensuite avec Katherine Sturton, originaire du Nottinghamshire, belle-sœur du pasteur, John Robinson. John Carver s'implique alors plus fortement dans la vie de la congrégation

Le voyage des Pères pèlerinsModifier

Le séjour aux Provinces-Unies (1609-1620)Modifier

L'initiative du voyage du Mayflower revient à un groupe de dissidents protestants anglais de la région de Scrooby (comté de Yorkshire), réfugiés en Hollande (la province la plus importante de la république des Sept Provinces-Unies des Pays-Bas) à partir de 1609, afin d'échapper à la politique répressive menée par le roi Jacques Ier.

Au bout de quelques années de vie à Leyde, ils décident de revenir vivre dans un territoire de la couronne anglaise, mais pas dans le royaume d'Angleterre même. Ils choisissent de partir outre-Atlantique, où la colonisation anglaise vient de commencer. La colonie de Virginie a en effet été instituée en 1607, avec pour capitale Jamestown.

La congrégation des Anglais de Leyde a pour pasteur John Robinson, qui donne son accord au départ d'une partie de ses ouailles.

Le responsable véritable est John Carver, qui se rend en Angleterre afin de trouver des mécènes et investisseurs et de négocier avec les autorités l'arrivée de ce groupe dans la colonie. Il contacte les dirigeants de la Compagnie de Virginie, des hommes d'affaires comme Thomas Weston. Il est secondé par Robert Cushman, autre réfugié de Leyde, qui reste à Londres pendant toute la période des négociations.

Le départ du Mayflower (Londres) et du Speedwell (Delfshaven)Modifier

Deux navires sont d'abord impliqués : le Mayflower, qui part de Londres avec un groupe de colons ayant des compétences professionnelles utiles, recrutés par les hommes d'affaires qui financent l'opération ; le Speedwell, qui vient chercher les réfugiés de Leyde à Delfshaven.

Les deux navires se rejoignent dans la Manche, mais le Speedwell se révèle inadapté. Après deux tentatives de réparation, John Carver décide de l'abandonner à Plymouth et de ne partir qu'avec le Mayflower. Une partie des réfugiés doit alors revenir en Hollande.

Le véritable départ du Mayflower a donc lieu de Plymouth, le .

Le voyage depuis Plymouth et le Mayflower CompactModifier

La colonie de Portsmouth et le gouvernorat de CarverModifier

John Carver dans la culture populaireModifier

Liens externesModifier