John Bowes (9e comte de Strathmore et Kinghorne)

aristocrate anglais

John Bowes, 9e comte de Strathmore et Kinghorne ( - ), né John Lyon, est un noble et un pair écossais. Il est le 9e comte de Strathmore et Kinghorne et l'un des ancêtres de la reine Élisabeth II.

John Lyon-Bowes
Image dans Infobox.
Fonction
Membre de la Chambre des lords
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
MerVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Père
Mère
Jean Nicholson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Thomas Lyon
Lady Anne Lyon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
John Lyon-Bowes
Anna Maria Bowes (d)
Maria Jane Bowes (d)
Thomas Lyon-Bowes
George Bowes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coronet of a British Earl.svg
blason

Le comte est célèbre pour son apparence ; il est connu comme « le beau seigneur Strathmore »[1].

BiographieModifier

 
Les ruines de Gibside Hall, comté de Durham.

Le comte est le fils de Thomas Lyon (8e comte de Strathmore et Kinghorne) et de son épouse Jean Nicholsen. En 1760, il entreprend le Grand Tour de l'Europe, accompagné pendant plusieurs mois de son camarade de classe au collège, Thomas Pitt (1er baron Camelford). De à son retour en Angleterre en , il a une liaison avec Costanza Scotti, Comtesse Sanvitale[2].

Le , à l'église St George's Hanover Square, il épouse l'héritière Mary Bowes, qui possède déjà les terres de son père, comme Gibside. Selon les stipulations de la volonté du père de la mariée, il prend le nom de Bowes, un arrangement assez commun qui nécessitait une loi du Parlement.

Ils ont cinq enfants :

À compter du et jusqu'à sa mort, il siège à la Chambre des lords en tant que représentant écossais. Le , Lord Strathmore meurt de tuberculose alors qu'il se rendait au Portugal par la mer. Ses fils, John et Thomas, lui succèdent.

RéférencesModifier

  1. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 26 mai 2008)
  2. Wendy Moore, Wedlock : The True Story of the Disastrous Marriage and Remarkable Divorce of Mary Eleanor Bowes, Countess of Strathmore, New York, Crown Publishers, , 86-88 p. (ISBN 978-0-307-45223-8, lire en ligne)