Ouvrir le menu principal
Johanna Beyer
Nom de naissance Johanna Magdalena Beyer
Naissance
Drapeau de l'Allemagne Allemagne, Leipzig
Décès
Drapeau des États-Unis États-Unis, New York
Activité principale compositrice, pianiste
Instruments piano

Johanna Magdalena Beyer, née à Leipzig le et morte le à New York, est une compositrice et pianiste germano-américaine. Elle est considérée comme l'une des pionnières de la musique électronique : son œuvre de 1938 Music of the Spheres (tirée d'un opéra inachevé, Status Quo) est en effet la première œuvre composée par une femme à partir d'instruments électroniques[1].

Elle décède en 1944 de la Maladie de Charcot[2]. Son œuvre est jouée et enregistrée de son vivant et après sa mort, notamment par le compositeur américain John Cage[2],[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Hiser, Kelly Ann, ""An Enduring Cycle": Revaluing the Life and Music of Johanna Beyer" (2009). Open Access Theses. Paper 201. Récupéré sur University of Miami Scholarly Repository
  2. a et b « L’électro, c’est so 1938 ! | Tracks ARTE », sur Tracks | ARTE (consulté le 18 octobre 2016)
  3. (en) John Cage, The Selected Letters of John Cage, Wesleyan University Press, , 656 p. (ISBN 0819575925, lire en ligne), p. 32