Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Euler (homonymie).
Johann Euler
Johann Albert Euler.jpg
Johann Euler
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Domicile
Activités
Père
Mère
Katharina Gsell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Christoph Euler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Charlotte Euler (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Maître
Directeur de thèse
Distinction

Johann Albrecht Euler, né le à Saint-Pétersbourg et décédé le (à 65 ans) à Saint-Pétersbourg, était un astronome et mathématicien.

BiographieModifier

Il était le premier enfant de Leonhard Euler. En 1754, il devient membre de l'Académie de Berlin. Au retour d'Euler à Saint-Pétersbourg en 1765, il est nommé responsable du département de physique de l'Académie des sciences de Russie. À Saint-Pétersbourg, il vivait dans la maison de son père, sa famille occupant le rez-de-chaussée. Il a gagné un total de 7 prix internationaux décernés par des académies.

En 1771, Johann Euler fut élu membre étranger de l'Académie royale des sciences de Suède.

ŒuvreModifier

  • (la) Mechanica, sive Motus scientia analytice exposita, vol. 1 et 2, .
  • (la) Tentamen novae theoriae musicae ex certissimis harmoniae principiis dilucide expositae, (lire en ligne).
  • (la) Methodus inveniendi lineas curvas maximi minimive proprietate gaudentes, Marc Michel Bousquet, C, (lire en ligne).
  • (la) Theoria motuum planetarum et cometarum, Ambrosius Haude, (lire en ligne).
  • (la) Introductio in analysin infinitorum, vol. 1 et 2, Marc Michel Bousquet, C, .
  • (la) Constructio lentium obiectivarum ex duplici vitro, Akademija nauk San Pietroburgo, (lire en ligne).
  • (la) Institutiones calculi differentialis, vol. 3, (lire en ligne).
  • Théorie complète de la construction et de la manœuvre des vaisseaux, Charles Antoine Jombert, (lire en ligne).
  • (la) Institutiones calculi differentialis, vol. 1 et 2, .
  • (la) Institutiones calculi differentialis, vol. 4, Supplementa, Akademija nauk San Pietroburgo, (lire en ligne).

Liens externesModifier