Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jobert.

Jobert de Chaumont, ou Joibert, (v. 1140 - † v. 1203) est le fils de Rénier de Marac († 1167), seigneur de Chaumont, et de Clémence de Chaumont, héritière de la seigneurie[1].

BiographieModifier

« Sir de Chaumont et d'Autreville-sur-la-Renne jusque vers 1205, date à laquelle il cède ses domaines au comte de Champagne »[2].

Le comte Henri II de Champagne lui engagea l'avouerie de Condes, mais en 1182, les habitants non contents du nouveau propriétaire, remboursèrent Jobert et furent à nouveau placés sous le comte. La seigneurie comprenait alors Condes, Jonchery, Treix, Laharmand et Bonmarchais[3].

« En décembre 1205, Robert de Châtillon, évêque de Langres, constate que Joibert de Chaumont a renoncé à toute prétention sur la succession de dame Chaumonde, sur Chaumont et sur Autreville-sur-la-Renne. Blanche de Navarre a donné à Joibert une somme de 200 livres, plus ce qu’elle avait à Ageville, etc. »

« En décembre 1205, Renier II de Nogent déclare que son gendre, fils de Joibert de Chaumont, sera homme lige de Blanche de Navarre, et devra un mois de garde à Chaumont pour la terre d’Ageville et quelques bien à Aubepierre, ceux notamment que Blanche a donné en échange de la succession de dame Chaumonde de Chaumont. »[4]

Descendance[1]Modifier

Jobert épouse en premières noces Agnès, puis Marguerite de "Benevre". Il a deux fils connus :

  • Renier de Marac (v. 1170/80 - † v. 1218), qui épouse Alix de Nogent, fille de Renier II de Nogent.
  • Urric de Marac (v. 1170/80 - † v. 1255), qui épouse Marguerite de Nogent, fille de Henry de Nogent.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Les Cahiers Haut-Marnais n°205/206 - 1996
  2. Histoire de la ville de Chaumont, Claude-Émile Jolibois - 1856 - p. 20 et 21
  3. La Haute-Marne ancienne et moderne, Claude-Émile Jolibois
  4. Histoire des ducs et comtes de Champagne, Henry Arbois de Jubainville, Léon Pigeotte, Auguste Longnon, publié par A. Durand, 1863, p. 41