Joachim-Frédéric de Brzeg

Joachim-Frédéric de Brzeg-Legnica (allemand Joachim Friedrich von Liegnitz-Brieg; polonais: Joachim Fryderyk legnicko-brzeski; né le Brzeg,† ), est duc de Oława et Wołów à partir de 1586 avec son frère comme corégent jusqu'en 1592 et de Brzeg depuis 1595 et de Legnica depuis 1596.

Joachim-Frédéric de Brzeg
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
BrzegVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
St. Jadwiga's Church, Brzeg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Joachim Friedrich von Liegnitz-BriegVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Jean-Christian de Brzeg
Jerzy Ernst Prinz von Schlesien-Liegnitz (d)
Georges-Rodolphe de Legnica
Duchess Marie Sofie von Schlesien-Liegnitz (d)
Barbara Agnieszka brzeska (d)
Anna Maria Prinzessin von Schlesien-Liegnitz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
POL księstwo legnickie COA.svg
blason

BiographieModifier

Jocahim Frédéric est le fils ainé de Georges II de Brzeg, duc de Brzeg-Oława-Wołów, et de son épouse Barbara de Brandebourg, fille de Joachim II Hector de Brandebourg. Il porte les noms de ses deux grands-pères: Joachim II Hector de Brandebourg et Frédéric II de Legnica.

JeunesseModifier

Pendant le règne de son père Joachim Frédéric n'est pas impliqué dans le gouvernement du Duché de Brzeg. Il passe sept années à la cour de son oncle maternel, Jean II Georges de Brandebourg, depuis 1571 Électeur de Brandebourg. Comme représentant du Brandebourg, Joachim Frédéric assiste au couronnement de Henri de France comme roi de Pologne en 1574, et au couronnement de Rodolphe II à Rome le . Deux ans plus tard il reçoit une dot de 15 000 talers en garantie de la cité de Wąsosz à l'occasion de son mariage avec Anne-Marie d'Anhalt.

Duc d'Oława-WołówModifier

Georges II meurt le . Joachim Frédéric et son jeune frère Jean-Georges obtiennent le gouvernement de Oława où ils établissent leur résidence et Wołów mais pas de Brzeg, qui est donné à titre de douaire par le défunt duc à sa veuve Barbara de Brandebourg comme Oprawa wdowia. Quand Jean-Georges meurt sans descendances le Joachim Frédéric devient seul duc de leur possessions toujours à l'exception de Brzeg Oprawa wdowia de leur mère Barbara et d'Oława Oprawa wdowia de sa belle-sœur Anne of Wurtemberg, veuve de Jean-Georges. Deux événement modifient la situation : le Anne se remarie avec le duc Frédéric IV de Legnica et en conséquence renonce à son douaire de veuve. Deux mois plus tard Barbara, meurt le et Joachim Frédéric réunifie la totalité de l'héritage paternel. Le duché s'étend également aux régions Dzierżoniów et de Srebrna Góra, qui recèlent des métaux précieux. Il hérite également du Legnica en 1596 après la mort sans héritier du duc Frédéric IV.

Gouvernement et FonctionsModifier

Joachim Frédéric est un souverain habile. Il confirme les privilèges précédemment accordés aux cités et favorise le développement de l'artisanat. À Oława, grâce aux revenus des mines de Dzierżoniów et de Srebrna Góra il fait bâtir des fortifications. Il institue également une pension pour la fille célibataire du duc déposé Henri XI de Legnica. Du fait de ses relations familiales et de ses bonnes relations avec la cour de Prague il exerce des fonctions honorables. À partir de 1585 il assume la dignité de Prévôt Luthérien du chapitre de Magdebourg, et en 1588 il est nommé « Commandant Général » des armées régulières de Silésie.

MortModifier

Joachim Frédéric meurt le à Brzeg. Le il est inhumé dans l'église locale dédiée à saint Hedwige Selon ses dernières volontés du , il accorde la région d'Oława à son épouse comme douaire Oprawa wdowia. Il a comme successeurs deux fils survivants, Jean-Christian et Georges-Rodolphe. Comme tous deux sont encore mineurs la régence est exercée d'abord par leur mère Anne Marie puis après sa mort en 1605, par leur oncle Charles II de Poděbrady, duc de Ziębice-Oleśnica, c'est-à-dire de Münsterberg et d'ŒLs.

Union et postéritéModifier

À Brzeg le , Joachim Frédéric, épouse Anne Marie (née à Zerbst, - † Brzeg ), fille de Joachim-Ernest d'Anhalt. Ils ont six enfants.:

  • Georges- Ernest (né Oława, 29 aout 1589 – † Oława, ).
  • Jean Christian
  • Barbara Agnes (née Oława, – † ), épouse le Hans Ulrich von Schaffgotsch zu Kynast et Greiffenstein, Baron de Trachenberg et Warmbrunn.
  • Georges Rodolphe
  • Anna Maria (née Brzeg, – † Brzeg, ).
  • Maria Sophia (née. Brzeg, – † Prochowice, ).

SourcesModifier

Liens externesModifier