João Vário

João Vário – principal pseudonyme de João Manuel Varela, également connu sous le nom de Timóteo Tio Tiofe ou G. T. Didial –, né le à Mindelo sur l'île de São Vicente et mort le dans la même ville[1], est un poète, conteur, essayiste et professeur de médecine cap-verdien.

João Vário
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
MindeloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Etude et jeunesseModifier

Après avoir achevé le lycée au Cap Vert, il étudier la médecine à l'université de Coimbra en 1956, puis de Lisbonne et poursuit ses études à l'Université d'Anvers où il obtient son doctorat en médecine et où il enseigne en tant que professeur de neuropatologie et de neurobiologie. Il était le plus brillant de la faculté et ses notes étaient les plus élevées de l'échelle. Ses examens oraux étaient si spectaculaires qu'ils ont réuni tous les collègues qui l'admiraient beaucoup.[2]

Médecin, neuroscientifique et professeur universitaire à l'Instituto superior de engenharia e ciências do mar (ISECMAR), il a donné son nom à une maladie, le Syndrome Varela. Il a vécu plus de 40 ans hors de l'archipel, dont 10 ans comme exilé politique.[3]


NotesModifier

  1. (pt) « João Manuel Varela foi a enterrar o Mindelo », article de José Vicente Lopes, 10 août0 007, sur BBC Para Africa [1]
  2. « Memórias de África e do Oriente | Biblioteca Digital | João Vário », sur memoria-africa.ua.pt (consulté le )
  3. « João Manuel VARELA,alias João VÁRIO... (1937 - 2007) », sur www.lirecapvert.org (consulté le )

Voir aussiModifier

Liens externesModifier