João Maria Ferreira do Amaral (gouverneur)

(Redirigé depuis João Ferreira do Amaral)

João Ferreira do Amaral
Illustration.
Fonctions
79e Gouverneur de Macao

(3 ans, 4 mois et 1 jour)
Prédécesseur José Gregório Pegado
Successeur Conseil du gouvernement
Pedro Alexandrino da Cunha
Biographie
Nom de naissance João Maria Ferreira do Amaral
Date de naissance
Date de décès (à 46 ans)
Nationalité portugaise
Conjoint Maria Helena de Albuquerque
Enfants Francisco Joaquim Ferreira do Amaral
Profession Militaire

João Maria Ferreira do Amaral (gouverneur)
Gouverneurs de Macao

João Maria Ferreira do Amaral (Lisbonne, Alcântara, - Macao, ) a été le 79e Gouverneur de Macao. Il a été nommé le .

Carrière modifier

Il était un officier de la flotte royale portugaise, qui, en 1821, était un aspirant et a commencé sa carrière militaire dans la flotte au Brésil, défendant les droits du Portugal. Dans cette campagne, il a perdu son bras droit.

Il fut Capitaine de vaisseau, Chevalier-Fidalgo de la Maison du Roi, etc

En 1848, alors qu'il était parlementaire en Angola, il fut nommé Gouverneur de Macao, où il a été assassiné par la population autochtone pour l'avoir unilatéralement taxée contre la volonté du gouvernement chinois. Son assassinat est le prélude à l'incident du Passaleão.

Famille et mariage modifier

Il a été le premier fils de Francisco Joaquim Ferreira do Amaral, né à Lisbonne, Alcântara, le , dont la lignée mâle était de Macedo et de Ana Isabel Cirila de Mendonça, mariés à Lisbonne, Alcântara, le .

Son père était un Fidalgo de la famille royale et sergent de l'armée portugaise puis de la légion portugaise, qui mourut de froid lors de la Campagne de Russie à l'hiver de 1812.

Il eut un frère cadet, Joaquim Ferreira do Amaral, né à Lisbonne, Alcântara, le , et une sœur, Francisca Ferreira do Amaral, né à Lisbonne, Alcântara, le .

Il fut marié à titre posthume après une déposition testamentaire à Lisbonne, Santa Catarina, le avec Helena Maria de Albuquerque (Funchal, São Pedro, 1817 - Lisbonne - ), afin de légitimer son seul fils Francisco Joaquim Ferreira do Amaral. Elle était alors la veuve de António Teixeira Dória, et seigneur du Droit d'aînesse (mariés en 1836 et par qui elle avait un seul fils João Eduardo Teixeira Dória, un artilleur, né à Lisbonne, São Paulo, le , décédé célibataire et sans enfant), et plus tard 1re Baronne d'Oliveira Lima (décret du ) (en rémunération des services de son troisième mari Conseiller et directeur général du ministre de la Marine et de l'outre-mer Jorge Manuel de Oliveira Lima (Porto, Santo Ildefonso, - Lisbonne ), sans enfants). Elle était la septième des huit enfants de João de Freitas Agostinho Brito Figueiroa de Albuquerque (Funchal, Santa Maria Maior, le - Londres, ), successeur dans de nombreux Droit d'aînesses, colonel d'auxiliaires d'artillerie, 372e commandant militaire de l'ordre de la chevalerie de l'arrêté royal de Notre-Dame de la Conception de Vila Viçosa, du Portugal ().

Sources modifier