Ouvrir le menu principal

Jingzhou

ville-préfecture du Hubei, en Chine
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jingzhou (homonymie).

Jingzhou shi
荆州市
Jingzhou
Vue de l'Est des fortifications de la ville ancienne
Image illustrative de l’article Jingzhou
Localisation de la préfecture de Jingzhou (en jaune) dans la province de Hubei
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Hubei
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 434000[1]
Indicatif +86 (0)+86 (0)716[1]
Démographie
Population 6 300 000 hab.
Densité 448 hab./km2
Population de l'agglomération 1 560 000 hab.
Population 5 841 000 hab. ()
Densité 415 hab./km2
Géographie
Coordonnées 30° 21′ 07″ nord, 112° 12′ 32″ est
Superficie 1 406 700 ha = 14 067 km2
Superficie 1 406 700 ha = 14 067 km2
Divers
PIB total 43,8 milliards de yuans (2006)
PIB par habitant 12 998 yuans (2006)
Localisation
Localisation de Jingzhou shi

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Jingzhou shi

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Jingzhou shi
Liens
Site web www.jingzhou.gov.cn

Jingzhou (chinois : 荆州市 ; pinyin : jīngzhōu shì) est une ville-préfecture de la province du Hubei en Chine. Elle est située au centre d'une boucle du fleuve Yangzi. Sa juridiction est peuplée de 6,3 millions d'habitants, dont 1,56 million sont des citadins.

Sommaire

HistoireModifier

 
Statue de Qu Yuan (屈原), poète de l'état de Chu, dans le district de Jingzhou.

Jingzhou est un très ancien centre de transport et de distribution de marchandises. Des traces de présence humaine y sont attestées depuis au moins six mille ans, quand apparut la culture de Daxi.

L'ancienne cité de Jingzhou est dans l'actuel district de Jiangling. Contrôlant le cours médian du Yangzi Jiang, c'est depuis toujours une position stratégique.

La partie fortifiée du district de Jingzhou, alors appelé Ying (zh) (, yǐng) ou Yingdu (郢都, yǐngdū) fut pendant 411 ans la capitale de vingt rois de Chu, au cours de la période dite période des Printemps et Automnes (-771 — ~-481) et de celle des Royaumes combattants (Ve siècle av. J.-C.-221).

La ville est réputée avoir été bâtie en dur par Guan Yu, au cours de la période des trois royaumes. Pendant la période des dynasties du nord et du sud, elle fut la capitale de Hedi (Qi), Yuandi (Liang), et Jingdi (Liang). Durant la période des cinq dynasties et des dix royaumes, elle fut capitale du Jingnan.

Environ 100 ans av. J.-C., une technique pour momifier le corps humain fut mise au point dans la région. Cette technique permet de conserver les corps souples et de conserver tous les organes en relativement bon état (cheveux, cerveau, intestins, etc.). La deuxième momie de ce type, découverte en 1974 près de Jingzhou, est exposée dans le musée d'histoire de Jingzhou (荆州博物馆). La précédente découverte en 1974 avait été faite à Changsha, dans la province voisine du Hunan. Plusieurs autres momies ont été découvertes en Chine depuis.

En juillet 2015 la ville est redevenue célèbre en Chine en raison d'un accident dans un escalier roulant (湖北荆州电梯事故) d'un centre commercial ayant entraîné la mort d'une personne. L'affaire s'est répandue dans tous les journaux du pays et sur tous les réseaux sociaux[2]. Entraînant différents débats nationaux sur la sécurité des escaliers roulants, le rappel de la présence d'un bouton d'arrêt d'urgence.

CultureModifier

La culture de l'État de Chu a marqué la ville, notamment par sa broderie.

Monuments et muséesModifier

 
Un des pavillons du temple Xuanmiao.

Le mur d'enceinte du district de Jingzhou.

Les trois temples taoïstes de Jingzhou :

Le monastère Guandi (zh) (关帝庙), monastère taoïste datant de 1122, sous la dynastie Song.

La tour Wanshoubao (万寿宝塔, wànshòubǎo tǎ), tour de pagode bouddhiste datant de 1548, sous le règne de Ming Jiajing de la dynastie Ming. ELle est située dans le jardin Wanshou (万寿园), où l'on trouve également des calligraphies de différents poètes célèbres, dans le district de Shashi, près du Changjiang.

Le musée d'histoire de Jingzhou (荆州博物馆) comporte de l'artisanat de l'art et des outils datant du néolithique à la Chine impériale, dont de nombreuses pièces de l'état de Chu, dont la ville était la capitale.

L'Église catholique de la porte Sud de Jingzhou (zh) (荆州南门天主教堂).

Parcs et jardinsModifier

  • Le parc Sun Yatsen (chinois : 中山公园 ; pinyin : zhōngshān gōngyuán), situé à l'ouest du district de Shashi est un grand parc, comprenant des étangs, des piscines comportant des toboggans et quelques manèges (grande roue, carrousel…).

CuisineModifier

 
En haut à gauche, 粉蒸肉, fěnzhēngròu et en bas 鱼糕, yúgāo
  • Dalian mian (大连面, dàliánmiàn, « Grandes nouilles nouées »[3]), une soupe de nouilles.
  • Fenzhengrou (粉蒸肉, fěnzhēngròu plat constitué de boulettes de farce de viande et de farine de riz cuites à la vapeur.
  • Xiaohuya (小胡鸭, xiǎohúyā, « Canard de la Petite Hu »), ensemble de spécialités de canard.
  • Yugao (鱼糕, yúgāo, « Gâteau de poisson »), tranches de chair de poisson, à mi-chemin entre le surimi et la terrine de poisson,
  • Zaotang mian (早堂面, zǎotángmiàn, « nouilles du palais du matin »), des nouilles dans un bouillon d'os et de poulet[4].

MusiqueModifier

La région pratique une forme particulière de l'opéra Huaguxi (花鼓戏), appelé Jingzhou huaguxi (荆州花鼓戏 / 荊州花鼓戲, Jìngzhōu huāgǔxì).

ÉconomieModifier

En 2006, le PIB total a été de 43,8 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 12 998 yuans[5].

L'entreprise française Valéo est implantée dans cette ville-préfecture.

GéographieModifier

La municipalité s'étend sur 14 067 km2, en pente douce vers l'est. Elle est sillonnée de voies navigables, de lacs et de rivières sinueuses. Jingzhou est située sur le cours moyen du Yangzi Jiang, dans la plaine du Jianghan, entre les Trois Gorges à l'ouest et la ville de Wuhan à l'est. Au nord se trouve la ville de Jingmen et au sud la province du Hunan.

Subdivisions administrativesModifier

 
Pont de Jingzhou sur le Changjiang

La ville-préfecture de Jingzhou exerce sa juridiction sur huit subdivisions - deux districts, trois villes-districts et trois xian :

  • le district de Jingzhou荆州区, jīngzhōu qū, siège administratif et de la capitale ancienne du royaume Chu ;
  • le district de Shashi沙市区, shāshì qū, partie la plus importante de la ville moderne ;
  • la ville-district de Shishou石首市, shíshǒu shì ;
  • la ville-district de Honghu洪湖市, hónghú shì, zone principalement paysanne, produisant de nombreux produits piscicoles et agricoles (lotus sacré), sous la forme de petits étangs rectangulaires ;
  • la ville-district de Songzi松滋市, sōngzī shì ;
  • le xian de Jiangling江陵县, jiānglíng xiàn ;
  • le xian de Gong'an公安县, gōng'ān xiàn ;
  • le xian de Jianli监利县, jiānlì xiàn.

TransportsModifier

Le centre urbain est desservie par la gare ferroviaire de Jingzhou (en) (荆州站, jīngzhōu zhàn) situé dans le district de Jingzhou, au nord de la ville fortifiée.

La Gare routière Chudu (楚都客运站) est située sur la route périphérique Nord, au Nord de l'ancienne ville fortifiée, et à un peu plus de 2 km de la gare ferroviaire.

Le principal aéroport de la ville-préfecture est l'aéroport de Shashi, (沙市机场, shāshì jīchǎng) (code AITA : SHS • code OACI : ZHSS), situé dans le district de Shashi.

Personnalités de JingzhouModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Hubei, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. (zh) « 网传荆州电梯事故后出现"抢尸"状况 官方回应系谣言 »,‎
  3. ça n'a aucun rapport avec les nouilles ou la ville de Dalian (大连)
  4. (zh) « 早堂面 », sur 华夏经纬网,‎
  5. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces (actualisation 12/2007)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :