Ouvrir le menu principal
Jigme Namgyel Wangchuck
Description de cette image, également commentée ci-après
Jigme Namgyel Wangchuck à Washington, D.C., en 2008.

Titre

Prince héritier du Bhoutan


(9 ans, 1 mois et 22 jours)

Prédécesseur Jigme Khesar Namgyel
Successeur Jigme Namgyel
Biographie
Dynastie Wangchuck
Nom de naissance Jigyel Ugyen Wangchuck
Naissance (35 ans)
New Delhi (Inde)
Père Jigme Singye Wangchuck
Mère Dorji Wangmo
Religion Bouddhisme vajrayāna
Description de l'image Bhutan emblem.svg.

Jigyel Ugyen Wangchuck, né le à New Delhi (Inde), est le prince héritier du Bhoutan entre l'accession au trône de son frère, Jigme Khesar Namgyel Wangchuck, et la naissance de son neveu, Jigme Namgyel Wangchuck.

Il est le deuxième fils de Jigme Singye Wangchuck, issu de son union avec la Reine mère Dorji Wangmo. Il a une grande sœur, la Princesse Sonam Dechan Wangchuck, ainsi que quatre demi-frères et quatre demi-sœurs.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et éducationModifier

Jigyel Ugyen Wangchuck naît le à New Delhi, en Inde[1].

Il étudie à la Lungtenzampa Middle Secondary School, puis à la Yangchenphug Higher Secondary School (en), avant d'être diplômé de la Choate Rosemary Hall en 2003[2],[3],[4]. Après avoir servi, fin 2003, dans la milice contre le Front uni de libération de l'Assam, il part apprendre l'histoire et la politique au St. Peter's College (université d'Oxford) et en sort diplômé en 2007[2],[3],[4].

Missions royales et engagement pour les Jeux olympiquesModifier

Même s'il partage ses responsabilités avec ses frères et sœurs, le Prince Jigyel Ugyen voyage beaucoup pour représenter le roi au Bhoutan et à l'étranger. En 2008, il prononce un discours d'ouverture au Smithsonian Folklife Festival[5], avant d'aller interagir avec les visiteurs[6]. Il se rend ensuite avec plusieurs artistes au Festival du Bhoutan 2008, à l'université du Texas à El Paso[7].

En tant que représentant du roi au Comité olympique du Bhoutan[8], il se rend à Copenhague pour assister au XIIIe Congrès olympique en 2009[9]. Il est élu président du comité olympique du Bhoutan (COB) en 2010[8]. Il est membre du comité permanent du Conseil olympique d'Asie (COA) depuis 2011[2]. Lors de la 34e Assemblée générale du COA tenue en 2015, il est nommé à la présidence du Comité des Relations Internationales pour un mandat de quatre ans (2015-2019)[10]. En 2015, il est également réélu à l’unanimité à la présidence du COB pour un deuxième mandat jusqu'en 2018[11].

Cause humanitaireModifier

Avec sa sœur, la Princesse Sonam Dechen Wangchuck, le Prince Jigyel Ugyen est membre du conseil d'administration de la Fondation Tarayana depuis 2003[2]. Fondée par leur mère, la Reine mère Dorji Wangmo, la fondation concentre ses efforts pour réduire la pauvreté au Bhoutan[12].

Vie privéeModifier

Jigyel Ugyen Wangchuck a plusieurs centres d'intérêt, tels que le tir à l'arc[13], le tir sportif[14], le basket-ball[14] et le cyclisme[15].

Titres et décorationsModifier

Titres et honneurs
Jigyel Ugyen Wangchuck
Prédicat Son Altesse Royale
Style oral Votre Altesse Royale
Style alternatif Dasho

TitresModifier

Distinctions honorifiquesModifier

  •   Médaille commémorative du jubilé d'argent du roi Jigme Singye (2 juin 1999)
  •   Écharpe Rouge Royale (28 août 2007)[2],[3],[4]
  •   Médaille du couronnement du roi Jigme Khesar (6 novembre 2008)[2]

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « HRH Prince Jigyel Ugyen Wangchuck », sur Conseil olympique d'Asie (consulté le 26 décembre 2016).
  2. a b c d e f et g (en) Christopher Buyers, « The Wangchuk Dynasty: Genealogy », sur Royal Ark, (consulté le 26 décembre 2016).
  3. a b et c (en) « King gives red scarf to his brother », sur APFA News, Bhutan News Service, (consulté le 26 décembre 2016).
  4. a b et c (en) « His Majesty the King granted the Royal Scarf to Dasho Jigyel Ugyen Wangchuck », sur Bhutan Majestic Travel, (consulté le 26 décembre 2016).
  5. (en) « Largest Exhibition Featuring Bhutan Overseas: Prince of Bhutan », sur Smithsonian Folklife Festival, (consulté le 26 décembre 2016).
  6. (en) Eli Bressert, « Stories from the Folklife Festival: The Bhutanese Prince, NASA people », sur ChandraBlog, (consulté le 26 décembre 2016).
  7. (en) « Bhutan Festival 2008: Remarks by Prince Jigyel Ugyen Wangchuck », sur Université du Texas à El Paso, (consulté le 26 décembre 2016).
  8. a et b (en) « Sowing the seeds of sport in Bhutan », sur Comité olympique chinois, (consulté le 26 décembre 2016).
  9. (en) « Bhutan Olympic Committee, His Royal Highness Prince Jigyel Ugyen Wangchuck left for Copenhagen, Denmark, to attend the XIII Olympic Congress », sur Bhutan Majestic Travel, (consulté le 26 décembre 2016).
  10. (en) « HRH Jigyel Ugyen Wangchuck appointed as Chairman of IRC of Olympic Council of Asia », sur BBS, (consulté le 26 décembre 2016).
  11. (en) « HRH Prince Jigyel re-elected as President of Bhutan Olympic Committee », sur Bhutan Observer, (consulté le 26 décembre 2016).
  12. Isabelle Léouffre, « “Au Bhoutan, nous plaçons le bonheur au dessus de la richesse économique” », sur Paris Match, (consulté le 26 décembre 2016).
  13. (en) Sarah Cahlan, « How Archery Became Bhutan's National Sport », sur Culture Trip, (consulté le 26 décembre 2016).
  14. a et b (en) Kruthi Gonwar, « ‘I am back in the city after 20 years’ », sur The New Indian Express, (consulté le 26 décembre 2016).
  15. (en) Mario Rodrigues, « Dantak Open mountain bike race », sur Sportskeeda, (consulté le 26 décembre 2016).